Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et son épouse Sarah ont été accueillis hier (mercredi) au palais présidentiel à Bogota par le président colombien Juan Manuel Santos. Ils sont arrivés à Bogota pour une visite éclair de trois heures, au cours de laquelle deux accords ont été signés.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre le président colombien Juan Manuel Santos à la Casa de Nariño à Bogota, le 13 septembre 2017. Photo d'Avi Ohayon / GPO
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre le président colombien Juan Manuel Santos à la Casa de Nariño à Bogota, le 13 septembre 2017. Photo d’Avi Ohayon / GPO

Le premier, entre le ministère israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace et son homologue colombien, pour promouvoir la recherche scientifique conjointe. Cet accord favorisera également les initiatives destinées aux entrepreneurs dans le domaine de l’innovation. Avant de s’adresser à la presse, Benjamin Netanyahou et Juan Manuel Santos ont signé un deuxième accord de coopération dans le domaine du tourisme. Cet accord vise à faire progresser le tourisme, en particulier le tourisme organisé, entre Israël et la Colombie. Les parties favoriseront la coopération entre les différentes organisations touristiques et développeront la coopération dans le tourisme rural, le tourisme numérique et les visites sur les sites patrimoniaux et religieux nationaux.

Le président colombien, Juan Manuel Santos, a en outre remercié Israël pour pour sa contribution à la paix caractérisée par son aide dans le désamorçage des mines anti-personnelles. Ce n’est que le 24 novembre 2016, que le gouvernement colombien et les FARC, les Forces révolutionnaires armées de Colombie, ont signé un accord de paix qui a mis fin à la  guerre civile de plus de 52 ans  qui a fait plus de  225 000 morts. C’est pour cette raison que la Colombie  compte un très  grand nombre de mines anti-personnelles. Fin 2016, huit colombiens ont suivi en Israël une semaine de formation aux procédures de déminage.

Tel-Avivre – l’équipe de rédaction –

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Bravo Israël, continue à promouvoir des accords et des échanges bilatéraux avec des pays en retrait ou qui sortent de crise !!
    Les pays dit développés ou évolués sont en statu quo et n’ont plus rien à offrir à Israël mis à part des sanctions ou des boycottes.
    L’Eurabia ne nous mènera qu’à un guet-apens, oh ! Jérusalem.. il reste d’autres pays pour trouver des accords, des pays où les valeurs de la parole, de la dignité et de la franchise excellent..

    D… ne t’abandonne pas comme l’a montrée notre histoire.
    Saluons la Colombie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here