Affiche antisémite en Argentine avant la visite de Benjamin Netanyahou

Des affiches antisémites qui comparent le Premier Ministre Israélien à Hitler attendent Netanyahou avant sa visite en Argentine. Demandant qu’il soit jugé pour crimes de guerre, les militants anti-israéliens ont protesté a Buenos Aires contre sa venue affirmant que Netabnyahou est « recherché pour les crimes contre les droits de l’homme et pour génocide contre les palestiniens »…

argentine.

Netanyahou y est montré vêtu d’un uniforme SS avec une moustache et une coupe de cheveux qui rappelle Adolf Hitler. Les militants anti-israéliens demandent au public de venir nombreux à la manifestation « Fuera Sionistas de Palestina » (Jetez Netanyahou et les sionistes hors de la Palestine).

L’Argentine est la première étape de Netanyahou en Amérique du Sud. Il doit rencontrer le président Mauricio Macri afin de concrétiser  une série d’accords sur la sécurité, les douanes et l’assurance sociale.

À Buenos Aires, le Premier ministre assistera à une cérémonie de commémoration sur la place de l’ambassade où une attaque terroriste a été menée en 1992. Les diplomates israéliens dont les familles ont été tuées lors de l’attaque seront également présents. Puis Netanyahou visitera le bâtiment de la communauté juive (AMIA), site d’une attaque terroriste meurtrière en 1994 qui a tué 85 personnes. Les deux survivants de l’attaque et les membres des familles de victimes assisteront aussi à la cérémonie.

Tel-Avivre avec israelnationalnews

Print Friendly

2 Responses to Affiche antisémite en Argentine avant la visite de Benjamin Netanyahou

  1. L argentine a rate le chemin de la croissance , malgre de nombreux atouts. La communaute Juive n est pas aussi influente , et souvent se range du mauvais cote  » goche  » cette communaute , va disparaitre , apres une ou deux generation .

  2. Rien d’étonnant quand on sait que l’Argentine a été le premier (avec le Vatican) à offrir l’hospitalité aux pires nazis. Au fait où sont les dépouilles des millions d’innocents que cette dictature a assassinés et dont les familles sont toujours sans nouvelles ? D’autre part, quand on connaît l’amour pour Hitler que ses dictateurs successifs ont affiché, c’est plutôt un compliment de leur part fait à Bibi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *