Le propriétaire de la chaîne de supermarchés a été arrêté ce dimanche matin sur des soupcons de fraudes et de corruption concernant un centre commercial lui appartenant. Un chef du conseil d’une petite localité de Jérusalem aurait affranchi Rami Levy des taxes municipales d’un centre commercial contre des pots de vin, une fraude qui s’élève à environ 20 millions de shekels…

 Photo by Miriam Alster / FLASH90.
Photo by Miriam Alster / FLASH90.

Rami Levy a été interrogé par la police ainsi que le chef du conseil local dont le nom n’a pas encore été divulgué. Selon la police, « l’exonération » des taxes municipales serait la récompense d’un pot de vin versé par l’homme d’affaire au chef du conseil local dans la construction d’un centre commercial. Dès l’ouverture des cours, les actions  Rami Levi, « Shivuk Hashikma », ont chuté de 5% et le cours a d’ailleurs été stoppé.

Il y a quelques semaines, des enquêteurs de l’Unité de lutte contre la fraude (Lahav 443) ont perquisitionné les bureaux du conseil municipal. Deux autres personnes, un autre homme d’affaires et le rédacteur en chef d’un journal local  ont également été arrêtés après la perquisition, eux aussi soupçonnés de de fraudes.

Tel-Avivre- l’équipe de rédaction –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here