Stanley Fischer, le vice-président de la Fed ex-gouverneur de la banque centrale d’Israël, a démissionné mercredi

Cette démission inattendue va offrir à Donald Trump l’opportunité de choisir prochainement les principaux responsables de l’institution. Nommé en mai 2014 par Barak OBAMA, l’ancien gouverneur de la banque centrale d’Israël, âgé de 73 ans, a avancé des motifs personnels pour expliquer sa décision, dans un courrier adressé à Donald Trump.

Photo by FLASH90

Photo by FLASH90

Stanley Fischer, a annoncé sa démission mercredi : « Je vous écris pour vous informer que pour des raisons personnelles, j’ai l’intention de démissionner du conseil des gouverneurs de la Banque centrale autour du 13 octobre 2017 », écrit-il dans une lettre rendue publique mercredi au président américain Donald Trump.

Stanley Fischer avait pris ses distances ces derniers mois avec l’administration Trump, critiquant en particulier ses tentatives d’abandonner les réformes consécutives à la crise financière de 2008. Le 17 août, il avait même jugé « extrêmement dangereuse » la volonté de « revenir à un statu quo d’avant la grande crise financière » dans un entretien au Financial Times.

Tel-Avivre avec Challenges

Print Friendly

One Response to Stanley Fischer, le vice-président de la Fed ex-gouverneur de la banque centrale d’Israël, a démissionné mercredi

  1. Il a ete nomme par obama en dit long sur la relation du gouvernement Israelien qui l’ont employe avant lui avec son administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *