Le célèbre chef israélien du restaurant « Raphael » de Tel Aviv arrêté à son retour de France

Raphi Cohen, le célèbre chef israélien du restaurant Raphael longtemps très en vue à Tel Aviv avait fui le pays pour la France en avril dernier en pleine procédure judiciaire. Le restaurant Raphael, criblé de dettes avait de grosses difficultés financières.  Raphi Cohen a quitté le navire lorsque la banque Leumi a décidé de ne plus payer. Après la fuite du chef en France, les salariés ont demandé au Tribunal de commerce, la fermeture du restaurant.

Au passage, Raphi Cohen est aussi accusé d’avoir menacé de mort un employé de la banque. Il a été arrêté hier mercredi à l’aéroport Ben Gurion, à son retour en Israël.

célèbre chef Raphi Cohen vu dans la cour de magistrat à Tel - Aviv, arrêté pour avoir menacé les employés de la Banque Leumi. 07 septembre 2017. Photo par FLASH90

Le célèbre chef Raphi Cohen   à la cour de Tel – Aviv, arrêté pour avoir menacé un employé de la Banque Leumi. 07 septembre 2017. Photo par FLASH90

 

Raphi Cohen était le chef d’un des restaurant les plus en vogue de Tel Aviv, il y 3 ans. Le restaurant « Raphael » fut sacré permis les dix meilleurs restaurants d’Israël par Saggi Cohen, le critique gastronomique du journal israélien Maariv. Le Guide Frommer’s considairait Rafi Cohen comme étant l’un des meilleurs cuisiniers d’Israël, ses plats combinant la cuisine Française, Marocaine et méditerranéenne mais avec une forte touche des saveurs d’Israël.

Après la disparition de Raphi Cohen, parti en France, ses employés ont demandé aux tribunaux un ordre de fermeture sur le restaurant pour non paiement des salaires pendant plus de six mois.  Le restaurant qui avait contracté des dettes importantes ne payait plus ni salarié ni fournisseur car la banque Leumi  avait coupé les robinets.

Raphi Cohen exilé en France aurait à plusieurs reprises menacé de mort par SMS un employé de la banque Leumi, qu’il considérait responsable.

Raphi Cohen  a été arrêté dès  son arrivée en Israël et emmené directement au poste de police de Tel Aviv. Le Tribunal a prolongé sa détention de 24 heures, refusant la demande d’assignation à résidence déposé par son avocat.

Tel-Avivre – L’équipe de rédaction –

Print Friendly

4 Responses to Le célèbre chef israélien du restaurant « Raphael » de Tel Aviv arrêté à son retour de France

  1. Gl.s il est rentré pour se faire arrêter c est Qu il a un bon avocat qui lui a promis de le sortir de la ……mais il y a des fournisseurs spoliés des ouvrières desesperee …. Ét une banque flouée ..la justice doit passer ….et il aura  payer  la société pour ses agissements c est juste normal

  2. On commet des délits , normal qu’on paye .
    J’espère surtout que cette nouvelle ne sera pas relayée en France car les antijuifs français vont en faire des gorges chaudes une fois de plus .

  3. Il n a commis aucun crime, c est parce qu Il est juif qu Il doit payer??? Pourquoi la regle de loi doit s appliquer seulement qu au juifs tandis les arabes volent l eau ne payent aucune taxe…la legitimite reside Dans l application pour tout le monde ou alors c est ce que les expert nomment une banana republique

  4. Avant de porter un jugement sur cet homme, renseignez vous sur le système d’entreprenariat en israël.

    Le dépôt de bilan comme en france et qui met à l’abri le gérant sur son patrimoine est quasiment inexistant pour les pme/petite entreprise, car les banques demandes des cautions personnelles quasiment systématiquement.

    Le dirigeant sera criblé de dettes à vie sans espoir pour certains de rembourser un jour le montant emprunté à la banque. Ces situations peuvent être à l’origine de la fuite de cette personne, car face aux montagnes de problèmes qui celui-ci va devoir faire face :interdiction de sortie de territoire demandée par les créanciers, interdiction bancaire, suspension de permis… (ceci est juste une petite liste des actions que vont mener les créanciers pour dépecer le gars) sans parler du divorce qui va forcement pointer son nez…

    En israël, seules les banques sont toujours gagnantes…

    Shabbat shalom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *