Le terroriste responsable de l’attentat à l’arme blanche dans un supermarché Shufersal à Yavné, qui a grièvement blessé Niv Nehamia au début du mois d’août, a été inculpé pour tentative de meurtre lundi au Tribunal du district de Lod.

Le terroriste palestinien Ismail Ibrahim Ismail Abu Aram, arrêté pour avoir poignardé un Israélien sur le marché de la superstructure à Yavne, vu devant le tribunal le 28 août 2017. Photo de FLASH90
Le terroriste palestinien Ismail Ibrahim Abu Aram, arrêté pour avoir poignardé un Israélien au supermarché à Yavne, au tribunal le 28 août 2017. Photo de FLASH90

Ismail Ibrahim Abu Aram résident de Yatta, près d’Hébron, âgé de dix-neuf ans,  qui a poignardé Niv Nehamia âgé de 43 ans dans la poitrine, le cou et la tête au supermarché de Yavné s’était rendu  en pèlerinage en Arabie Saoudite pendant douze jours lors du Ramadan. C’est là-bas qu’il a décidé de mener un «Jihad contre l’occupation juive-israélienne».

Ismail Ibrahim Abu Aram  a quitté son domicile le 2 août et est entré sur le territoire israélien sans permis. Il a rejoint la ville de Yavné par les transports en commun puis a pénétré dans le supermarché de Yavné dans lequel il avait déjà travaillé avant de subtiliser un couteau de 15 cm qu’il a caché dans son pantalon.  À la recherche de sa victime, le terroriste est tombé sur le directeur adjoint du supermarché Niv Nehamia qui rangeait des étagères quand soudainement il a sorti  le couteau et a commencé à le poignarder plus d’une dizaine de fois. Malgré de graves blessures, la victime a lutté par instinct de survie. Pendant la violente bagarre, le couteau est tombé de la main du terroriste mais celui-ci a alors pulvérisé sa victime avec du gaz au poivre. Le terroriste a ensuite réussi à s’échapper du supermarché mais Niv Nehamia, dans un état critique a crié le mot «terroriste» et les clients ont alors poursuivi Abou Aram et l’ont immobilisé jusqu’à l’arrivée des forces de sécurité. Lors de son interrogatoire par le Shin Bet, Abu Aram a raconté en détail son désir d’assassiner un juif.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, visite Niv Nehemiah, blessé lors d'une attaque terroriste à Yavne le 2 août 2017, au centre médical Kaplan, Rehovot, le 8 août 2017. Photo de Kobi Gideon / GPOðä
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, rend visite à Niv Nehemia , blessé lors de l’attaque terroriste à Yavne le 2 août 2017, au centre médical Kaplan, Rehovot, le 8 août 2017. Photo de Kobi Gideon / GPO

Niv Nehamia a quitté dimanche  l’hôpital Kaplan de Rehovot, il a déclaré aux journalistes :  « Je me sens un peu mieux mais je  sais que je vais avoir un rétablissement difficile. Je remercie le Créateur qui m’a gardé en vie et je remercie aussi les médecins qui ont travaillé dur pour me sauver et m’aider à récupérer« .

Tel-Avivre – l’équipe de rédaction –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Peine de mort pour cette racaille. Ca suffit de dépenser de l’argent pour les juger, pour connaitre leurs motivations…. qui sont toujours les memes, tuer du Juif! Envoyez le rejoindre toutes ces Vierges qui l’attendent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here