Le commissaire de police de Jérusalem, Yoram Halevi, a annoncé vendredi que les entrées dans la vieille ville de Jérusalem et au Mont du Temple se limiterait aux hommes de plus de 50 ans, alors que les forces de sécurité israéliennes tentent encore de prévenir des émeutes de fidèles musulmans. Aucune restriction d’âge n’a été imposée aux femmes.

Les adorateurs musulmans protestent à la porte du lion dans la vieille ville de Jérusalem, après l'arrivée limitée de la police au mont du temple aux aînés et aux femmes, le 27 juillet 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90
Les fidèles  musulmans protestent à la porte du lion dans la vieille ville de Jérusalem, le 27 juillet 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90

Un certain nombre de suspects ont été arrêtés après des émeutes aux abords et sur le Mont du Temple. Le commissaire du district de Jérusalem, Yoram Halevi, a prévenu lors d’une reunion avec les forces de défenses israéliennes que des groupes extrémistes prévoyaient des perturbations violentes qui pourraient mettre en danger le grand public. Tout porte à croire que des manifestations auront encore lieu ce vendredi. En consequence seuls les hommes de plus de 50 ans et les femmes de tous âges seront autorisés à entrer sur le Mont du Temple vendredi. L’accès à un certain nombre de routes autour de la vieille ville sera limité, car toutes les mesures de sécurité nécessaires sont prises pour prévenir et faire face aux explosions de violence. Des policiers israéliens et des gardes-frontière supplémentaires seront stationnés autour de Jérusalem, en particulier les zones situées juste à l’extérieur de Jérusalem, dans la vieille ville de Jérusalem, au Mur et sur le mont du Temple. Ces unités répondront à toute perturbation dans et autour de Jérusalem.

Tel-Avivre – la rédaction –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here