Benjamin Netanyahou reçoit l’envoyé de Donald Trump pour relancer les négociations de paix

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a rencontré mercredi Jason Greenblatt l’envoyé spécial du président américain Donald Trump pour relancer les négociations au proche orient. David Friedman, l’ambassadeur américain en Israël  et Ron Dermer, l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis ont aussi participé à cette rencontre, a rapporté JNS

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre l'envoyé spécial américain Jason Greenblatt et l'ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 juillet 2017. Photo de Matty Stern / US

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre l’envoyé spécial américain Jason Greenblatt et l’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 juillet 2017. Photo de Matty Stern / US

Jason Greenblatt est arrivé en Israël dimanche 9 juillet pour sa sixième visite dans l’Etat juif en six mois. Il a rencontré David Friedman, l’ambassadeur américain en Israël et le consul général des États-Unis à Jérusalem, Donald Blome.

Le représentant américain a participé lundi à l’inauguration d’une nouvelle centrale électrique à Jénine, en présence du Premier ministre palestinien Rami Hamdallah et du ministre israélien de l’Energie Youval Steinitz.

Mardi, il était  à Jérusalem avec le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat, le chef du renseignement de l’Autorité palestinienne Majid Faraj et le chef du Fond d’investissement palestinien Mohammed Mustafa. L’administration souhaite organiser un sommet de la paix  israélo-palestinien en septembre auquel participeraient les dirigeants arabes des États du Golfe.

Selon le quotidien arabe basé à Londres, Al-Hayat, Jason Greenblatt aurait confié  à un responsable palestinien qu’Israël avait accepté de « ralentir » les constructions en Judée, Samarie et à Jérusalem-Est pendant la période des négociations mais le bureau du Premier ministre israélien a d’emblée démenti les allegations. Toujours selon le quotidien arabe, si un quelconque accord sur les questions de statut définitif de Jérusalem, des réfugiés, « des colonies », des frontières, de l’eau et de la sécurité, était trouvé, il serait «immédiatement annoncé».

Tel-Avivre- la rédaction –

 

 

 

 

 

Print Friendly

4 Responses to Benjamin Netanyahou reçoit l’envoyé de Donald Trump pour relancer les négociations de paix

  1. J’aime bien Netanyahou, mais son problème est qu’il est toujours à la ramasse : négocier avec qui ??? Une organisation terroriste ???? Avec quelqu’un à sa tête qui fabrique, soutient, récompense et honore les terroristes à la chaîne ?

    On ne peut pas, et on ne doit pas, négocier avec quelqu’un d’une telle engeance !

    • Il faut exiger un autre partenaire pour la paix. Quelqu’un qui n’a jamais été impliqué de près ou de loin dans le terrorisme, quelqu’un qui ne jure pas la destruction d’Israël, quelqu’un qui n’est pas animé par la haine du Juif… Bref, quelqu’un qui n’a rien à voir avec Ma’hmoud Abbas ni avec l’Autorité Palestinienne !

      En acceptant de négocier avec eux, Netanyahou leur donne une légitimité dans la forme comme dans le fond, dans leurs objectifs comme dans leurs moyens d’y parvenir.

      On ne peut pas imposer la paix à quelqu’un qui n’aspire qu’à la guerre ! Il faut donc cesser de considérer Abbas et l’A.P. comme un interlocuteur valable !

  2. La paix ne dépend pas que d’accords israélo/palestiniens, mais de l’abandon de la part de l’Iran et du hezbollah de leur volonté d’annihiler Israel

    • Il faut etre realiste Netanyahu a amene l’ Iran a la fontiere avec Israel !!! Un evenement qu’il faut se rappeller : Qui ramena d exile Arafat et l’olp….c’est Netanyahu l histoire se repete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *