Symantec rachète une Start-Up israélienne pour $250 Millions

L’éditeur de logiciels de sécurité Symantec a annoncé hier le rachat de la société israélienne Fireglass fondée en 2014 et basée à Tel-Aviv, cette start-up  israélienne est spécialisée dans les solutions d’isolation web et e-mail, éliminant les ransomware, malware et menaces de phishing en temps réel, empêchant des contenus potentiellement dangereux d’atteindre les terminaux des utilisateurs ou le réseau des entreprises.

00000.

Fondée par Guy Guzner et Dan Amiga, Fireglass a a levé en 2016 vingt millions de dollars auprès de six investisseurs dont Lightspeed Venture Partners, Norwest Venture Partners ainsi que Singtel Innov8.

Symantec Corporation qui est une société américaine fondée en 1982 spécialisée dans les logiciels informatiques avec un siège social à Mountain View en Californie, renforcera ainsi son offre Integrated Cyber Defense et étendra son expertise dans le domaine de la sécurisation des passerelles et de la messagerie

En octobre 2014, Symantec  se scinde en deux entreprises entre d’un côté ses activités dans la sécurité et de l’autre ses activités dans le stockage. En août 2015, Symantec vend ses activités de stockages incluant Veritas, pour 8 milliards de dollars à un groupement de fonds d’investissement incluant Carlyle Group et le fonds souverain de Singapour. En juin 2016, Symantec fait l’acquisition pour 4,7 milliards de dollars de Blue Coat, une entreprise de sécurité informatique à destination des entreprises.

En novembre 2016, Symantec annonce l’acquisition de LifeLock, entreprise spécialisée sur la sécurisation des comptes en ligne, pour 2,3 milliards de dollars.

 

 

Print Friendly

2 Responses to Symantec rachète une Start-Up israélienne pour $250 Millions

  1. devant ces sommes astronomiques ,je reste sans voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *