Imaginez un monde où vous n’avez pas besoin de penser avant de produire du contenu écrit. Les blogueurs, les journalistes, les éditeurs et les étudiants pourraient produire du contenu en quelques minutes. Eh bien, c’est peut-être déjà la réalité grâce à la start-up israélienne Articoolo….

robot.

Fondée en 2014, Articoolo a créé un  logiciel qui utilise algorithmes et intelligence artificielle pour écrire des articles compréhensibles allant jusqu’à 500 mots. L’ utilisateur n’a qu’a saisir deux à cinq mots-clés, et Articoolo les contextualise, résume les informations et reformule le résumé pour produire un article, pour seulement 2 dollars, beaucoup moins que le salaire des journalistes….

Entendu, mais est-ce pour autant la fin du journalisme?

Evidemment non, car rien ne peut remplacer le contact humain et l’analyse qui consiste à produire un solide travail de journalisme. C’est en tous cas, l’avis du cofondateur d’Articoolo, Doron Tal, en tant qu’ancien chroniqueur pour des journaux israéliens comme TheMarker et Globes, tient à rassurer  les journalistes : « il faut appréhender Articoolo comme un outil. De la même manière que les algorithmes permettent aux médecins d’obtenir de meilleures conclusions, les algorithmes d’Articoolo peuvent aider les producteurs de contenu à obtenir de meilleurs résultats,  plus rapidement et  plus efficacement ».

Articoolo, qui compte aujourd’hui quelque 33 000 utilisateurs et 3 000 abonnés se considère comme une société de logiciels de services qui s’adresse aux grandes entreprises (principalement dans les domaines du marketing) qui ont besoin de contenu et pas nécessairement d’articles de type journalistique. L’un des clients les plus importants de la start-up est tout naturellement Wix, le géant israélien de la conception de sites Web.

Avec huit employés et 1,15 million de dollars de financement, la startup continue d’évoluer dans cette industrie émergente  et cherche à améliorer ses capacités technologiques de reformulation.

En outre, que vous soyez journaliste ou blogueur à la recherche d’informations ou un commerçant qui a besoin de contenu pour une campagne, Articoolo saura certainement vous être utile.

.

.

Source NoCamel

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. « Imaginez un monde où vous n’avez pas besoin de penser »… rien que les premiers mots me font flipper !

    Ce n’est pas parce que l’on peut techniquement faire quelque chose de nouveau que c’est forcément une chose à faire.

    Le paradoxe est culminant avec cette idée de laisser une intelligence artificielle penser à notre place. Voici comment une évolution technologique peut mener à une régression de l’humanité toute entière.

    Une chose est sûre : la personne qui a eu l’idée de laisser des machines et des programmes réfléchir à notre place, elle, ne pense plus depuis longtemps !

    La culture est déjà dans un état catastrophique, si l’on ajoute à cela le fait qu’on ne réfléchisse même plus, c’est la fin de l’humanité.

    Laissez-moi vous dresser le portrait d’une société vers laquelle certains suicidaires veulent nous conduire :

    Plus de livres (trop fatiguant et trop chronophage), plus de disques, plus de DVDs/Blu-rays (trop encombrants), plus de réflexion (trop difficile, trop fatiguant), plus d’acteurs (trop chers à rémunérer, alors qu’il est possible de créer des personnages complètement virtuels), plus de chanteurs ni de musiciens (finies les casseroles et les répétitions en studio) ! Ce sont des programmes qui font tout ça à notre place. Plus d’employés (main d’oeuvre trop chère, soumise à des problèmes de santé et autres personnels, possiblement mécontente, main d’oeuvre ayant besoin de repos et d’un rythme productif trop faible), ils sont remplacés par des machines dotés d’une intelligence artificielle, etc, etc, etc…

    Que nous restera-t-il ? Des appartements totalement vides, des individus sans culture et totalement incapables de réfléchir et de s’exprimer, un taux de chômage explosif et des suicides collectifs jusqu’à l’horizon !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here