Le premier eTree d’Europe, né d’une collaboration franco-israélienne, a été « planté » à Nevers

Le tout premier arbre solaire connecté, eTree, un arbre aux feuilles photovoltaïques, a été « planté » le 29 mai dernier sur la place Carnot à Nevers. JCDecaux, numéro Un mondial de la communication extérieure, est partenaire du projet  avec Solar Tree Europ, la start-up franco-israélienne conceptrice de l’eTree, un arbre qui  permet aux habitants de se connecter gratuitement au wifi ou de recharger leurs smartphones mais pas seulement…

Philippe Desmazes - AFP - Le premier eTree européen a été installée place Carnot à Nevers.

Philippe Desmazes – AFP – Le premier eTree européen a été installée place Carnot à Nevers.

Cet arbre photovoltaïque, qui s’éclaire à la nuit tombée est aussi un lieu de repos, il distribue également de l’eau fraîche ou recharge des vélos électriques et tout ca gratuitement. L’eTree est le fruit d’un partenariat entre  français et israéliens et c’est en Israël que le premier prototype a vu le jour en 2014. L’eTree conçu par l’artiste Yoav Ben-Dov ressemble à un arbre et est constitué d’un tronc métallique avec des branches qui portent des panneaux solaires (« des feuilles ») d’ 1,4 mètre carré qui produisent de l’énergie. Ces panneaux sont en verre trempé et peuvent résister à des conditions météorologiques difficiles. Chaque panneau a une capacité de production de 1400 watts par heure. Au total, l’eTree peut produire une moyenne de 7 kilowatts d’électricité par jour. Compte tenu de l’utilisation addictive que nous avons des smartphones, ces « arbres » de recharges sont les bienvenus.

L’arbre a été révélé pour la première fois  dans les jardins du HaNadiv Gardens en Israël près de Zichron Yaacov. L’ « eTree »  avait également été présenté en 2015 lors de la COP 21 et c’est ce même arbre qui vient d’être replanté à Nevers.

Déjà installé dans une dizaine de villes à travers le monde, l’arbre artificiel fait désormais parti du decors de la ville de Nevers. Denis Thuriot le maire de la ville a expliqué que l’eTree mettait en avant l’émergence d’une ville et d’un territoire propices au développement de l’économie digitale.

Print Friendly

2 Responses to Le premier eTree d’Europe, né d’une collaboration franco-israélienne, a été « planté » à Nevers

  1. Est ce que les fadas de BDS boycotteront aussi la recharge de leurs smartphones et le WIFI gratos?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *