Assez rare pour être mentionner Les pays du Golfe proposent de normaliser leurs relations avec Israël

Selon le Wall Street Journal, les pays du golfe aurait formulé une nouvelle proposition par laquelle ils normaliseraient leurs relations avec Israël si le gouvernement Netanyahou accepte un gel partiel des constructions en Judée-Samarie, gel qui ne concernerait que les constructions en dehors des implantations déjà existantes.

Donald Trump et le prince Mohammed bin Zayed Al Nahyan

Donald Trump et le prince Mohammed bin Zayed Al Nahyan

Le Wall Street Journal affirme que la proposition a déjà été présentée à Israël et qu’elle serait le fruit de discutions entre les pays du Golf menées essentiellement par l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis avec le président Donald Trump.

Le document détaillé n’a pas encore été publié. Il propose :
–    La mise en place de lignes de télécommunications directes entre Israël et les pays du Golfe.
– L’autorisation de survoler l’espace aérien des pays du Golfe par les Compagnies aériennes Israéliennes.
–  La suppression des restrictions actuelles concernant le commerce avec Israël.
–  L’octroi de visas pour les athlètes Israéliens et pour les hommes d’affaires Israéliens voulant se rendre dans les pays du Golfe.

En échange Israël devra assouplir ses relations avec la Bande de Gaza et re-entamer un processus de paix avec les palestiniens, avec en préalable, le gel des constructions en dehors des implantations déjà existantes de Judée-Samarie.

Une proposition qui ne manquera pas d’être évoquée lors de la visite de Trump en Israël la semaine prochaine. Donald Trump qui consacre énormément de temps, de réunions et de voyages à la diplomatie au Moyen-Orient avait rencontré lundi le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed bin Zayed Al Nahyan à Washington.

En outre, Trump devrait décoller vendredi pour l’Arabie saoudite et arriver lundi en Israël.

Cette initiative est en ligne avec les relations de plus en plus tenues mais non officielles entre Israël et les pays sunnites dans un contexte de résistance commune face à l’Iran chiite et contre l’Etat Islamique. « Nous ne voyons plus en Israël un ennemi mais une opportunité potentielle », avait déclaré un responsable arabe impliqué dans les pourparlers….

Tel-Avivre – la rédaction –

Print Friendly

7 Responses to Assez rare pour être mentionner Les pays du Golfe proposent de normaliser leurs relations avec Israël

  1. c’est-à-dire que le quidam israélien n’aura toujours pas la possibilité de séjourner en Arabie ou dans les pays du Golfe, alors que tous les arabes peuvent séjourner en Israël à condition qu’ils n’assassinent personne;
    et en plus, il faudrait laisser une partie de la Judée Samarie à ces foutus « palestiniens » dont ce n’est pas le pays.
    et tout cela moyennant l’aide israélienne contre l’Iran
    no comment

  2. Un deal avec les chameliers !

  3. Ils soutiennent les terroristes palestiniens , et veulent qu’Israël rende la moitié de Jérusalem et le reste donc ; c’ est un suicide pour Israël s’il accepte leurs conditions .

  4. Réciprocité,est un terme qui doit être, avant toutes discussions, reconnu, accepté par les Arabes. Patrick Lévy

  5. apres 70 ans les pays du golf veulent normaliser les relations avec Israel ,de qui se moquent t’ils !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *