Mahmoud Abbas souhaite reprendre les négociations de paix qu’il avait rejeté en 2008

Mahmoud Abbas aurait demandé au président américain Donald Trump de relancer le processus de paix israélo-palestinien sur la base de l’offre israélienne de 2008, a rapporté le quotidien israélien Haaretz. Le président de l’Autorité palestinienne serait de nouveau disposé à négocier des swaps de territoires  le long des frontières de 1967  comme le prévoyait le plan Olmert en 2008, a aussi déclaré Nabil Sha’ath, un conseiller en politique étrangère du leader palestinien lundi. 

Israeli PM Eud Olmert meets with Palestinian President Abu Mazen? Jerusalem. November 17, 2008. Photo by Moshe Milner GPO/Flash90 *** Local Caption *** ??? ???? ????? ???? ??? ???? ?????? ??? ????? ???????? ????????? ??????? ???????? ???????? ????????? ??????? ???????? ??????? ???????? ??????? ???????? ???????? ????????? ???????? ????????? ???????? ????????? ???????? ??????? ???????? ??????? ????????? ???????? ????? ????

Le Premier ministre israélien  Olmert rencontre le président palestinien Abu Mazen ת Jerusalem. 17 novembre 2008. Photo de Moshe Milner GPO / Flash90

« Les parties avaient fait des progrès considérables sur la question des frontières au cours des négociations de 2008 », a indiqué au quotidien Haaretz, un responsable du Bureau d’Abbas qui regrette que depuis les israéliens aient fait marche arrière : « Les dirigeants palestiniens veulent avancer mais ne peuvent reprendre des discussions sérieuses alors que l’actuel gouvernement israélien est si loin des positions  convenues en 2008 » explique-t-il au journal.

Rappelons que le plan offert par l’ex-Premier ministre Ehud Olmert et rejeté en 2008 par Mahmoud Abbas imposait un retrait israélien de 93% de la Cisjordanie en échange de territoires. Ehoud Olmert avait offert le retrait israélien de la Judée-Samarie quasi-total et une liaison avec la bande de Gaza ainsi que le retrait  des quartiers arabes de Jérusalem et, cerise sur le gateau, la vieille ville  sous contrôle international !!!

Dans une interview donné à la dixième chaine de télévision israélienne en 2015, Olmert avait confié avoir été très loin pour répondre à toutes les préoccupations majeures des Palestiniens. Il avait même lancé  à Abbas : « Il faudra attendre 50 ans avant qu’il y ait un autre Premier ministre israélien qui vous offre ce que je vous propose aujourd’hui. Ne manquez pas cette opportunité' » .

Encore hier, Mahmoud Abbas a annoncé qu’il n’accepterait pas moins qu’un Etat palestinien sur les lignes de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

Tel-Avivre – la rédaction –

 

Print Friendly

6 Responses to Mahmoud Abbas souhaite reprendre les négociations de paix qu’il avait rejeté en 2008

  1. abbas c trop tard ???

  2. Pieges a cons pour gochos gochistes de Tel Aviv !

  3. Trump nous organise un piège à con , mais espérons que Bibi malgré ses insuffisance en matière diplomatique sera défendre les intérêts vitaux d’Israël.

  4. le sioniste pour toujours

    Olmert est bien à la place qu’il occupe en ce moment……..en prison.
    Il a même de la chance, car nous sommes, peut être ne le savait-il pas, que nous sommes en guerre permanente avec les falestiniens-muzznazi. Et vouloir faire les cadeaux qu’olmert voulait faire à ces muzz, c’est se donner la corde pour se pendre.
    Quant au journal de gauchos Aaretz, il est normal qu’il dise qu’olmert avait fait de grosses avancées (pas pour nous, pour les arabes).
    On en crève de cette caste de gauchistes, qui sont prêts à offrir Israel, pour montrer au monde que nous savons faire des concessions.
    Marre de cette gauche cancéreuse, au point de voir ces métastases proliférer, pas seulement en Europe, mais chez nous, sur notre Terre, celle sur laquelle nous vivons, et que nous devons défendre pour le nom de nos enfants qui doivent en hériter, et pour la mémoire de ceux qui y sont tomber pour la défendre.
    ‘AM ISRAEL HAI – H.M y veille, malgré cette gangrène qui veut nous phagocyter.

  5. Le plan Olmer il fallait l’accepter au moment ou il fut offert, aujourd’hui ilest caduque, et le tueur d’enfants de Ma’alot doit revenir à la table des négociations sans conditions car ce n’est pas à lui de dire sous quelles conditions il reprend les négociations!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *