Benjamin Netanyahou félicite Emmanuel Macron

Le Premier ministre israélien Benyjamin Netanyahou a félicité Emmanuel Macron dans un message publié sur son compte Facebook avant d’être l’un des premiers dirigeants à le féliciter par telephone.

Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Photo by Yonatan Sindel/Flash90

« Je félicite Emmanuel Macron pour son élection à la présidence française. Je compte travailler avec le président élu pour saisir les différentes opportunités et faire face aux défis communs qui se présentent à nos deux démocraties. L’une des plus grandes menaces internationales est l’islam radical, qui frappe à Paris comme à Jérusalem et dans de nombreuses villes dans le monde. La France et Israël sont depuis longtemps des alliés, et je suis certain que nous approfondirons nos relations » a posté Netanyahou sur Facebook.

 

 

 

Print Friendly

6 Responses to Benjamin Netanyahou félicite Emmanuel Macron

  1. Sont payes par soros netaniaishu a reussi a maintenir la France sous ferule des finances mondial.

    • le sioniste pour toujours

      Surtout toi Yehuda, comme d’habitude, tu es à côté de la plaque.
      Ton obsession de vouloir abattre Bibi te rend ridicule, et ignoble en même temps.
      La haine gratuite, t’habites jusqu’au bout de tes ongles, et tu en crèves, de voir que Bibi, malgré ses erreurs, s’il en était, continue sa mission, sans faille et avec courage. Chose que tu ignores, dans ton imbécillité chronique.
      Alors essaie d’être un peu intelligent, et évite de te tromper systématiquement de cible.

  2. Youyou ! Cognes plutot chez nos ennemis !il y a de quoi faire !

  3. Bibi est un fin diplomate et que pouvait-il dire d’autre ? Forcément il ne pouvait que féliciter ce jeune et beau nouvel accédant à la présidence française. Son message est au top ! Bravo !!

  4.  » Bibi  » comme vous l’appelez est obligé de faire preuve de diplomatie, moi non.
    Ce « jeune et beau nouvel… ?  » comme dit RAF a promis aux Français, dont je suis, plus d’immigration (merci ça déborde déjà), a dit à Boumedienne qu’il ferait venir la jeunesse algérienne s’il était élu président (bien voyons, ce n’est pas lui qui vit avec dans les quartiers), nous promet comme ministre de l’éducation une franco-algérienne qui veut mettre l’arabe en 2ème langue dès l’âge de 6 ans, etc…
    Je suis d’accord pour vous l’échanger contre Mr Netanyahou qui est un homme fort qui ne risquerait pas de laisser son pays aux arabes, chose qui pend au nez des
    Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *