En signe de protestation contre l’absence de solution concernant les licenciements massifs après la fermeture de l’usine d’ammoniac  (Haifa Chemicals), des centaines de travailleurs de la société  se sont rassemblés à l’entrée de Tel Aviv au niveau des tours Azrieli ce jeudi après-midi, bloquant l’échangeur principal jusquà l’arrêt total du trafic…

Photo by Yonatan Sindel/Flash90
Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Les ouvriers protestent contre l’absence de solution visant à empêcher le licenciement d’environ 1 500 travailleurs de l’entreprise suite à une ordonnance du tribunal de  fermer le réservoir d’ammoniac de Haifa en raison de préoccupations sanitaires selon lesquelles le poison contenu dans celui-ci constituait une menace sérieuse pour les résidents de la région.

Hier, la société a précisé que le réservoir d’ammoniac ne pouvait être vidé avant juin, soulignant qu’une fermeture prématurée entraînerait des pertes économiques considérables d’environ 5,8 milliards de shekels par an et une perte du PIB de 1,5 milliard de shekels et des pertes fiscales d’environ 85 millions de shekels.

Pour trouver un moyen de prévenir les licenciements massifs, Benjamin Netanyahou a demandé de retarder la fermeture du réservoir d’ammoniac de plusieurs semaines avec l’accord du ministre de la Protection de l’environnement Ze’ev Elkin et du ministre de l’Économie Eli Cohen.

Tel-Avivre – la rédaction – 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here