Jouer les vedettes en cuissarde à talons sur le web à 95 ans, quel Kiff ! Par Bely

La drogue d’Ernestine Stollberg, 95 ans est plutôt du genre de celle qui lui permet de penser qu’elle est géniale, puisque les sites internet le clament à l’envie et font d’elle la nouvelle vedette incontestée de paradis virtuels. Ceci posé on peut imaginer que si elle leur apporte du blé à moudre grâce à sa spontanéité, elle leur doit d‘exister, tout simplement. Qui connaîtrait Ernestine sans tous les Instagram, Tweeter, Facebook, YouTube et autres. Car ce sont bien ces nouveaux relais sociaux qui ont donné vie à sa légende, retransmise à son tour dans des magazines féminins tels « le Figaro Madame » et « Vogue » qui a leur tour rediffusent sur internet…

ernest1Ainsi apprend-on que notre future héroïne est née en 1922 en Autriche dans une famille sans problème qui ne serait pas juive. Dans les années 1930, sans doute attirée par les échos du Charleston qui commence à faire fureur, elle décide de faire carrière dans la danse. Tout à fait par hasard, elle rejoint un groupe de danseurs composé en majorité de juifs dont elle épousera par la suite le directeur. Une revue relativement sexy pour l’époque mais dans laquelle elle se sent à l’aise et qui a ses amateurs. !939 arrive et avec cette année-là, l’invasion de l’Allemagne, de la Pologne et le début de la Seconde Guerre mondiale. Toute la troupe se voit obligée de fuir l’Autriche, Vienne en particulier et Ernestine avec. L’histoire ne dit pas comment mais ils se retrouvent comme par miracle, ayant réussi à échapper à la guerre, aux nazis, réfugiés à Buenos Aires ». Elle n’a alors que dix-neuf ans et déjà le caractère bien trempé qui l’habitera encore à 95 printemps.

Car vraiment, Ernestine Stollberg est une femme qui ne ressemble à aucune autre. Rien que le fait de rencontrer la gloire à 95 ans et ce, en posant pour Instagram dans des tenues de grandes marques qui revendiquent d’être portées par cette très vieille femme incroyablement photogénique en est la preuve.

ernest2Comment en est-elle arrivée là ? Si l’on en croit le figaro Madame, tout a commencé lorsqu’elle a fait connaissance avec deux de ses voisins qui tenaient une boutique de vêtements. Au plaisir de compléter sa garde-robe plus souvent qu’à son tour, s’ajouta celui de jouer avec une boule de poils lorsque les deux associés devenus des amis adoptèrent un chiot. Celui-ci attira alors la nonagénaire mieux que le plus puissant des aimants.

Les deux boutiquiers se rendirent vite compte de l’incroyable photogénie de leur nouvelle amie… ils organisèrent un shooting improvisé et photographièrent leur nouvelle égérie avec les pièces de créateurs vendues dans le concept store, avant de les poster sur Instagram ». Phénoménal succès, son profil se retrouve tous azimuts se faisant échos d’échos d’échos d’échos … C’est ainsi qu’elle se retrouva, un beau matin, en cuissardes et combinaison, en pantalon rayé, en robe de bal ou en maxi-tunique à fleurs sur sur le site de Tel-Avivre pour son plus grand plaisir !

Print Friendly

2 Responses to Jouer les vedettes en cuissarde à talons sur le web à 95 ans, quel Kiff ! Par Bely

  1. Quelle vigueur !! Mais est-ce une vertu de courir comme cela après la jeunesse ? Et il y a tant de différence entre chacun. Notre mode actuelle de courir après le « jeunisme » m’apparait si dérisoire ? Isn’t ?

  2. Superbe mamy resté longtemps comme vous être ,un gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *