Le gouverneur de la Banque d’Israël, Karnit Flug, a présenté ce mercredi son rapport au Premier ministre Benjamin Netanyahou, au Ministre des Finances, Moshé Kahlon et au président Reuven Rivlin. Les conclusions sont sans appel, l’économie israélienne se porte mieux que jamais. Elle a progressé de 4% en 2016, surpassant les Etats-Unis et les autres pays de l’OCDE. L’année 2016 marque la meilleure performance économique du pays depuis 2012.  D’autre part, la politique fiscale du gouvernement a contribué à la baisse du coût élevé de la vie dit le rapport. « Israël a une économie forte et nous allons faire en sorte qu’elle soit encore plus forte» a déclaré le premier ministre Netanyahou….

Le gouverneur de la Banque d'Israël, Karnit Flug, s'exprime lors d'une conférence de presse annonçant le rapport de la Banque d'Israël 2016, à Jérusalem, le 29 mars 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90
Le gouverneur de la Banque d’Israël, Karnit Flug, lors de la conférence de presse annonçant le rapport de la Banque d’Israël 2016, à Jérusalem, le 29 mars 2017. Photo de Hadas Parush / Flash90

En résumé, le rapport de la Banque d’Israël indique que le PIB a atteint un record de 337 milliards de dollars. Le pays a atteint un record de 12,4 milliards de dollars d’excédent de sa balance des paiements. Le chômage est tombé à 4,8% en 2016. La dette publique a chuté à un niveau jamais atteint avec 62,8% du PIB. Le pays a atteint le plein emploi avec 3,74 millions d’israéliens qui travaillent. Le PIB par habitant a atteint un sommet historique de 36.800 dollars et enfin la consommation privée a augmenté de 6% et le niveau de vie des Israéliens a augmenté de 5%. Voila un bilan qui pourrait faire envie à tous les présidents français qui se succèdent depuis plus de 25 ans.

Avec un taux de 4% croissance économique, Israël a fait deux fois plus que la croissance économique américaine, 2,3 fois plus que la croissance moyenne des pays de l’OCDE et 2,5 fois plus que la moyenne des pays de la zone-euro. Selon les données de la Banque d’Israël, depuis 2011, l’économie israélienne a connu une croissance cumulée de 21,6%, dépassant tous les Etats membres de l’OCDE. Le rapport note également  que la croissance par habitant a augmenté de 14,2% depuis 2011,  que la consommation privée a elle aussi augmenté de 25,2% et que le niveau de vie a augmenté de 17,8% depuis 2011.

Tel-Avivre – traduit et adapté de Israël Hayom

 

Print Friendly, PDF & Email

5 COMMENTS

  1. Elle a fumée cette dame ou alors l’incompétence est sa marque de fabrique.Tous ces chiffres positifs : croissance,augmentation du PIB ect. Ne sont que la conséquence des prix très élevés des produits et services en Israel et surtout elle ne parle pas de la baisse du pouvoir d’achat par habitant, de la dette par habitant, et des effets négatifs pour l’economie israélienne du Shekel fort face au $ et à € , sur ce domaine elle ne fait rien en tant que gouverneur de la banque d’Israël pour bloquer cette tendance., avec les conséquences vusibles par tout le monde: Baisse des exportations, baisse des investissements etranger, baisse du tourisme.Une d’évaluation serait peut être nécessaire, mais Bibi et son équipe n’ont qu’un objectif, ne pas faire d’argent aux dirigeants des grandes banques.

  2. On comprends mieux pourqu oi les francais qui viennent en Israel sont largués ils imaginét Israel comme un pays du Maghreb et y trouve tout trop cher en fait la françe sa croissance son économie son chômage sa délinquance en font un très mauvais élève en terme d économie de qualité de vie sa sécurité .sa monnaie faible L euro ….la françe est un vieux pays du vieux continent elle ne fait plus Reçette Ét ne crée plus de rêves …..elle est empêtrée d un nombre incalculable de maghrébins d africains etc…qui ne pensent Qu  L affaiblir à lui pomper ses prestations etc….le pays N est plus gouvernée il N y a Qu  voir la préparation de L élection présidentielle ,elle est  la hauteur de la Françe .
    Les francais juifs devrint réévaluer leur tentation d alya Ét se projeter pour l’avenir de leurs enfants de leurs petits enfants en réalisant la montée en Israel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here