Le gouvernement Netanyahou: Sortie de crise?

La crise de la coalition qui menaçait de renverser le gouvernement de Benjamin Netanyahou a été en grande partie résolue,  a déclaré lundi matin, le ministre de l’Éducation Naftali Bennett (Habait HaYehoudi). Sur les ondes de la radio israélienne, Bennett s’est dit convaincu que des élections anticipées seront évitées suite aux négociations de fin de soirée entre les parties du Likoud et Koulanou. Sans les dix députés de Koulanou, Netanyahou perdrait sa majorité au Parlement….

Le ministre des Finances Moshe Kahlon et le ministre israélien de l'Education Naftali Bennett assistent à une conférence de presse au ministère de l'Education à Tel Aviv le 19 mars 2017. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Le ministre des Finances Moshe Kahlon (D) et le ministre israélien de l’Education Naftali Bennett (G) assistent à une conférence de presse au ministère de l’Education à Tel Aviv le 19 mars 2017. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Benjamin Netanyahou a menacé hier en début de journée de possibles élections anticipées à la suite d’une crise avec son ministre des Finances Moshé Kahlon à propos d’une réforme de la radio et de la télévision publique. Les différents portent sur la création d’un nouvel établissement : la Public Broadcasting Corporation (PBC) à laquelle Netanyahou est hostile et qui remplacerait l’Autorité radio-diffusion (IBA), l’organisme public qui devait fermer le 30 avril. Rappelons que dans les accords de coalition de 2015, Netanyahou a imposé une chasse gardée sur ces questions, il est depuis 2015 premier ministre mais aussi ministre des affaires étrangères et ministre des communications.

Plusieurs ministres du Likoud sont opposés à des élections anticipées, comme notamment Israël Katz, le ministre des Transports qui redoute que le Likoud ne trouve plus de majorité et qui propose une solution de compromis.

Selon Naftali Bennett, ce compromis aurait été atteint : IPBC remplacera bien l’IBA comme prévu à la fin avril mais l’indépendance de la nouvelle IPBC sera limitée par un comité de surveillance gouvernemental.

Tel-Avivre- la rédaction- 

 

 

Print Friendly

One Response to Le gouvernement Netanyahou: Sortie de crise?

  1. Quels magouilleurs ces ministres pour garder leur siège c’est une honte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *