Le soldat jordanien qui avait tué sept écolières israéliennes en 1997 a été libéré

Ahmad Dakamseh, 46 ans, qui a tué sept écolières israéliennes qui effectuaient un voyage scolaire en 1997 a été libéré de la prison de Bab al-Hawa à Irbid, à 90 kilomètres au nord d’Amman, la capitale jordanienne. « Les autorités ont libéré Ahmad Dakamseh ce dimanche vers 01H00 (23H00 GMT samedi) après qu’il a terminé sa peine de prison. Il est maintenant un homme libre », a déclaré son cousin Mohammed Yahya Dakamseh, joint au téléphone par l’AFP.

dakamseh.

Ahmed Daqamseh a ouvert le feu le 13 Mars 1997 sur un groupe d’étudiantes qui visitaient un lieu appelé «île de la paix» dans le cadre d’un voyage scolaire, à Naharayim en bordure de la rivière du Jourdain, alors qu’elles se trouvaient du côté jordanien. (Ce lieu était accessible aux israéliens sans visa ni passeport dans le cadre du traité de paix israélo-jordanien signé trois ans plus tôt).

Il est rentré chez lui dimanche au son des klaxons de voitures, selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. D’autres vidéos le montrent en train de saluer ses proches et de prendre des selfies avec des sympathisants.

Pas de réaction officielle en Israël mais les médias ont recueilli les témoignages des familles des victimes de l’attaque : « Cela ne nous rend pas les sept fillettes », a notamment déclaré Hezi Cohen, le père de la petite Nirit tombée sous les balles de l’auteur de la fusillade.

Le terroriste jordanien avait bénéficié de la clémence en étant jugé comme un déséquilibré mais ses premiers mots lors de sa libération à des médias jordaniens témoignent qu’il n’a pas changé son opinion au sujet des Israéliens. « Qui dit que demain, il ne mènera pas une nouvelle attaque en tuant de nouveaux Israéliens? », s’inquiète Orit Cohen, soeur de Keren Cohen, une autre victime.

 

Print Friendly

4 Responses to Le soldat jordanien qui avait tué sept écolières israéliennes en 1997 a été libéré

  1. il s’agit d’Amalaik, qu’il s’agisse d’un terroriste musulman radical de Jordanie ou de l’OLP et de l’AP soutenu protege par netaniahuyu serice secret sshabak car ils ne fonctionnent que comme une organisation terroriste islamique radicale qui incite et opère dans le seul but d’assassiner des innocents juifs C’est la raison pour laquelle ils refusent de négocier avec Israël. Israël ne devrait plus jamais être appelé à négocier avec le terrorisme islamique radical. Extrême vérification pour ceux qui veulent rester à Israe, tous les autres déportés. Les criminels parmi eux, poursuivis et déportés étaient possibles, la peine capitale était juridiquement applicable. Aucun pays souverain ne peut permettre aux terroristes musulmans radicaux d’assassiner des civils . Ceux-ci devraient être appelés pour ce qu’ils sont; Le mal total, la forme la plus infime et la plus vile de l’homme, les ennemis de l’humanité. Ils doivent être éradiqués et détruits totalement aussi netaniahyihu accepte quelques louanges méritées pour cette libération, puisqu’il n’a rien fait pour l’arrêter tout en continuant à soutenir le roi hachémite plutôt que de permettre à la Jordanie de devenir l’État palestinien et de résoudre le problème des deux États le premier ministre protege comme si depend le maintien de dictature de son regime.

  2. IL N’Y A QU’UNE CHOSE A FAIRE DES SA SORTIE  » BOUM BOUM  » D’AVANCE MERCI AU MOSSAD !!!!

  3. Il faut fuee cet assasin autrement le sang des ces enfent inocent est verse pour rien par des animaux comme cet individu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *