Le rapport du Contrôleur de l’Etat sur l’Opération Tsouk Eytan a été rendu public. Des dysfonctionnements sérieux dans la prise de décisions des responsables politiques sont pointés du doigt. Sur la question de la menace des tunnels terroristes, le rapport donne entièrement raison à Naftali Benett et reproche au cabinet de sécurité de ne pas avoir pris cette menace au sérieux et avec l’urgence nécessaire.

State Comptroller Yosef Shapira attends the presentation of the State Comptroller's report at the Knesset, the Israeli parliament in Jerusalem on November 22, 2016. Photo by Yonatan Sindel/Flash90
Yosef Shapira Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Selon le contrôleur de l’Etat, Yoseph Shapira,  le gouvernement israélien n’était pas préparé à faire face à la menace des tunnels terroristes du Hamas. Dans son rapport, Yoseph Shapira, accuse les responsables du gouvernement et les chefs du renseignement de n’avoir pas suffisamment prix au sérieux la menace des tunnels terroristes et en conséquence de ne pas s’être suffisamment préparé aux dangers des tunnels avant l’entrée de Tsahal dans Gaza : « L’establishment politique et l’establishment militaire ainsi que les organes de renseignement étaient au courant de la menace des tunnels » a écrit Shapira. « Et pourtant, les mesures pour faire face à la menace n’ont pas été prises » ajoute le contrôleur de l’Etat.

Shapira a en outre noté que ministre de l’Éducation Naftali Bennett avait appelé relativement tôt à la destruction des tunnels terroristes. Au cours de la réunion du Cabinet du 30 Juin 2014, qui a eu lieu plus d’une semaine avant le lancement de l’opération Tsuk Eytan, Naftali Bennett aurait alerté de la menace des tunnels terroristes: « Il y a aujourd’hui  des dizaines de tunnels qui relient Gaza à la partie sud du pays. Ces tunnels ont été construit dans le seul but de capturer des soldats ou des citoyens israeliens… » (transcription de la réunion du Cabinet).

L’armée israélienne a par la suite découvert et détruit 32 tunnels terroristes lors de l’opération Tsuk Eytan. 74 Israéliens ont été tués pendant le conflit dont six civils.

Tel-Avivre – La rédaction

Print Friendly, PDF & Email

8 COMMENTS

  1. IL EST FACILE DE CRITIQUER LES FAITS APRES QU’ILS AIENT EU LIEU. L’ETAT MAJOR SAIT MIEUX EVALUER LA SITUATION QU UN HOMME POLITIQUE, PUISQU’IL CONNAISSAIT LE DANGER MAIS LA REPONSE A CELUI-CI NE SE FAIT PAS EN UN JOUR,IL FAUT PREPARER LA REPLIQUE.

    RAPPELEZ VOUS LE SYNDICALISTE PERETZ ET SON ECHEC ET NAPHTALI BENNETT DEVRAIT PLUS S’OCCUPER D EDUCATION NATIONALE QUE DE STRATEGIE MILTAIRE.

    QUEL GRADE AVAIT – IL DANS L’ARMEE POUR S’ARROGER UN TEL DROIT ?

    CORDIAL SHALOM

  2. Comme pour les erreurs graves faites pour la guerre de Kippour Celle faites lors de Tsouk Eytan toutes aussi graves doivent données lieu à la démission du 1er ministre de l’époque .Bibi, d’autant que ce même Bibi n’a pas écouté un membre du gouvernement Naphtali Bennet qui l’a dûment prévenu des dangers contre les soldats de Tsahal si ces tunnels n’etaient pas détruits.

  3. Il est toujours facile, après coup de critiquer les décideurs, c’est la loi de Murphy; sur 10 décisions, 2 bonnes, 3 moyennes et 5 mauvaises.
    En tout cas, chaque guerre coûte des vies et des blessés de chaque côté.
    Comme le proverbe dit:on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs.
    A bon entendeur, Pour qu’il n’y ait plus de critique, il faut la paix, nous devons nous battre pour elle, lui trouver des attraits, être ouvert à toutes sortes de solution, et pourquoi pas celle de rendre des terres, partager un peu Jérusalem, qui a pris tant d’importance que depuis la guerres des six jours.
    PEUT ETRE QUE CELA VAUT LE COUP!!!!!

    • cela a très bien valu le coup de donner Gaza! c’était un petit paradis: pour ceux qui connaissent bien les musulmans, un proverbe juif sépharade dit: « après 40 ans dans sa tombe, tu ne peux toujours pas faire confiance à un musulman », tant la culture anti-juive se transmet de père en fils et de mère en fille, à travers le Coran;
      j’ai entendu et vu à Jérusalem, en 2012, des prières et sermons télévisés musulmans qui faisaient froid dans le dos, sous-titrés en anglais, appelant au meurtre des juifs partout où ils pouvaient se trouver. J’étais dans une « auberge de jeunesse » à la Porte de Damas, quand les employés ont su que j’étais juive, ils m’ont supprimé l’eau chaude de la douche les 10 jours restants et ils m’ont fait la gueule en refusant de me dire pourquoi. Comme j’avais payé d’avance les nuitées, je n’ai pas pu partir.C’est difficile de se promener dans l’avenue Suleyman pour aller visiter le Musée d’Archéologie Rockfeller, les arabes vous regardent de travers quand vous portez un sac plastique avec des mots hébreux dessus.
      Il faut quand même arrêter de se voiler la face; Pourtant en Algérie, j’ai habité à côté de familles arabes, j’ai eu à l’école, des copines musulmanes aussi. Je les ai toujours considérés comme mes frères ou des soeurs, mais il n’y avait pas la réciproque. En 1956, ils faisaient la gueule à ma famille, en 1962, on a dû vraiment plier bagages. Si cela continue avec la politique intérieure de Netanyahou, on devra aussi plier bagage, car il parle beaucoup mais ne fait pas assez peur aux musulmans: c’est un pas en avant et trois en arrière.

  4. Il faut annexer la Judée et la Samarie quoi que puissent en dire les pays du monde entier et dédommager les arabes qui ne veulent pas d’Etat Juif, puisqu’ils ne sont pas foutus de nous accepter sur des terres qu’ils ont conquises et qui n’étaient pas les leurs à l’origine

  5. à tous les Israéliens lucides :

    Arrêtons de se battre la coulpe et cessons de se culpabiliser à tout bout de champ.

    Israel est en guerre depuis sa naissance, Il est exemplaire dans son respect des droits de l’homme et de la démocratie et seule une infime minorité du monde lui en sait gré.

    Bien au contraire, nos ennemis font une arme contre nous. Ignorent et déforment toutes nos justifications et tous nos « mea-culpa », quand se produisent des « bavures » soit politiques ou soit militaires.

    Voyez avec quel acharnement nos « amis modérés » de tous bords exploitent nos moindres défauts. L’ONU et ses acolytes UNESCO, Droits de l’Homme de Genève et autres pro-onusiens de bas étage comme Humain-Right Watch, AMNESTY International, , dans leur positions anti-Israel systématique, ferment les yeux hypocritement, alors que se passent des centaines d’horreurs impunies dans le monde.

    Nos « alliés et amis » français du Quai d’Orsay sont toujours en première ligne , pour « notre bien » en organisant des rencontres et des conférences qui n’aboutissent à rien, sauf en donnant à nos pires adversaires, l’occasion de vomir leur haine sur nous.

    Le général De Gaulle a donné le ton dès 1967, pour ordonner le BLOCUS de l’armement en faveur d’Israel, alors que notre pays était en danger de mort par la menace de Nasser. On connais la suite… Pompidou a vendu des « Mirages » à Khaddafi et déclarait « qu’il n’y aurait plus de dialogue avec Israèl ». Mitterand a été le précurseur du dialogue avec l’assassin « ARAFAT », et puis Chirac un intime de Saddam Hussein, et Giscard, visionnant Israel à la jumelle, depuis la frontière Jordanienne, Et enfin Hollande et son valet Heyraud qui essaye de faire oublier sa politique intérieure en se donnant une « im- posture » internationale à nos dépens.

    Nos médias adorent le sensationnel et abusent de notre liberté d’expression pour mieux « vendre leurs nouvelles » au dépens de l’image véritable de notre pays.

    Alors, un peu de mesure messieurs Banoun, Even-Sapir et leurs amis de i24 News, dans vos commentaires incendiaires anti-gouvernement, ferait du bien.

    • Excellente analyse mon ami. 100% d’accord avec toi. Vive ISRAEL,ce magnifique pays et ma seconde patrie!

  6. Effets d annonces pour nos merdias de « goche » comme en france !Arretez de toujours vous referez a i 24 ou aroutz 2 ou 10 ou galei tsahal , ce sont des journaleux a transferer a damas ou en france !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here