Au nord-est de l’Inde, les Kukis se revendiquent comme les descendants de l’une des tribus perdues d’Israël. Devant leur ferveur, le grand rabbin d’Israël a autorisé les membres de cette minorité à immigrer en Terre promise. Ces familles se sont installées dans les implantations de Judée Samarie, et une majeure partie des hommes Kukis, guerriers dans l’âme, se sont engagés dans l’armée. Reportage France 24…

.

.

Les reporters de France 24 se sont rendus dans une vallée reculée du Bengale occidental, à la rencontre de la mystérieuse tribu des Kukis. Ces juifs d’Asie auraient été forcés à l’exil aux confins de l’Inde, du Bangladesh et de la Birmanie, il y a près de 2 700 ans siècles. Aujourd’hui, ils pratiquent un judaïsme archaïque et se présentent, un peu à l’image des Falachas éthiopiens, comme l’une des tribus perdues d’Israël auxquelles l’Ancien Testament fait référence.

kuki2

Screen Shot YouTube
Screen Shot YouTube

Depuis quelques années, certains Kukis ont pu faire leur Aliyah et s’installer en Israël. Les hommes ont souvent rejoint l’armée israélienne. Le correspondant au Proche-Orient de France 24 a recueilli leurs impressions sur leur nouvelle vie en Israël.

Source France 24

Print Friendly, PDF & Email

19 COMMENTS

  1. « tandis que leur famille s’est établie dans les colonies occupée de Cisjordanie »
    (je passe sur l’orthographe)
    Je rectifie votre phrase qui est conforme à ce que les antijuifs répètent, je ne sais pas si c’est par mimétisme que vous répétez la même chose.
    Vous auriez du écrire: tandis que leur famille s’est établie en Judée et Samarie. C’est plus proche de la vérité.

  2. Voilà, j’allais faire exactement la même remarque que Maujo les localités juives de Judée et de Samarie NE SONT PAS des colonies !!! Quant à l’appellation de Cisjordanie, elle prend justement partie pour les colonisateurs Jordaniens (Cis-Jordanie) contre les colonisés (Israéliens). La régio s’appelle la Judée et la Samarie !

    Arrêtez donc ce mimétisme maladif et dangereux des propos malhonnêtes qui suintent l’antisémitisme par tous les pores !

    J’ajoute que le mot « Falasha » est un nom péjoratif éthiopien pour désigner les Juifs d’Ethiopie… C’est un peu comme si dans votre article, vous écriviez « youpins », pour faire court. Le nom des Juifs d’Ethiopie c’est les Béta Israël.

    __________________________

    « Jamais un Juif ne sera colon sur sa terre ancestrale, jamais il ne sera étranger à Jérusalem, en Judée ou en Samarie ! » Meyer ‘Habib, décembre 2016

    https://jsuisjreste.wordpress.com

  3. Tel-avivre, ne recopiez pas n’importe comment, vous devez modifier les textes à connotation antisémite (en le notifiant)
    Imporrsible d’écrire des expressons telles que  » colonies de cisjordanie occupée  » et  » falashas »

  4. votre article est passionnant et j’ai vu la vidéo avec intérêt mais

    je suis entièrement d’accord avec Ami Artsi.
    De plus les Beta Israël ont toujours vécu en Ethiopie même si ce sont des Juifs comme les autres.
    Les Bnei Menashé font partie des anciennes tribus du royaume d’Israël qui a été envahi par les Assyriens et rayé de la carte. Ils ont été massacrés, contraints à une déportation, à un esclavage, à un exil et à vivre pendant 27 siècles hors de leur terre natale. Tout ceci a été soigneusement escamoté dans le documentaire qui fait une référence très légère aux Assyriens et qui jette un voile pudique sur leurs exactions.

  5. De même que selon le droit international, il n’y a colonie que d’un pays qui existe déjà. À que je sache la Palestine comme la revendique les arabes de Judée Samarie n’a jamais existé, elle a été sous califat turc, protectorat anglais et occupation jordanienne.

  6. Ils retournent à la terre d’où leurs ancêtres ont été chassés par les ancêtres de ceux qui la colonisent aujourd’hui et qui se font appeler palestiniens.

  7. IGNARES !!! La Judée Samarie appartient à Israel ! ce ne sont pas des implantations !!! Mettez de vrais commentaires au lieu de mentir !!

  8. J’habite à Kiriat Arba, proche de nos Patriarches et Matriarches. J’y vis depuis deux ans et je me sens bien, D.ieu Merci. Je souhaiterais connaitre une ou deux familles de ces descendants des Tribus perdues. Faire connaissance et les inviter à venir passer un Shabbat avec moi. Je vis seule, étant veuve. Je suis croyante et pratiquante. Les connaitre et les fréquenter me fera grand plaisir. Si mon message pouvait leur parvenir, je serais ravie accueillir ces frères et soeurs revenus en Terre Sainte comme moi.

    Merci de votre attention.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here