Toujours pas de solution ce mardi, les maternelles qui fonctionnaient jusqu’à présent sont fermées et les grévistes continuent de bloquer la ville : les poubelles continuent de s’accumuler et certaines lignes du tramway sont fermées….

People walk past piles of garbage caused by a strike of the Jerusalem municipality, at the Mahane Yehuda Market in Jerusalem, on January 31, 2017. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** שביתה עירייה זבל אנשים ירושלים שוק מחנה יהודה
Photo by Yonatan Sindel/Flash90

La municipalité de Jérusalem continue de mener bataille contre le ministère des Finances. Hier soir, Channel 10 a diffusé des images des ordures laissées sur les voies du tramway de Jérusalem qui l’empêche de facto de fonctionner normalement. Les rues de Jérusalem  débordent d’immondices en raison de la grève et la pluie accentue la saleté et le désordre. Tous les services, sauf les écoles, étaient fermés dimanche pour protester contre le retard du transfert de budget par le ministère des Finances qui aurait approuvé un budget de 800 millions de shekels pour la municipalité avant le début de l’année 2017. Le ministère des Finances n’ayant toujours pas adopté le budget de la ville, la grève des services municipaux se poursuit. Une réunion s’est tenue hier soir mais elle n’a débouché sur rien. Le représentant du ministre des finances a traité le maire de Jerusalem, Nir Barkat de menteur, affirmant qu’il ne lui avait jamais promis 800 millions de shekels pour la ville. De son côté, Barkat a refusé d’augmenter les impôts locaux, affirmant que l’Etat doit mettre la main à la poche pour développer la capitale, les résidents ne pouvant pas supporter tous les efforts.

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here