Plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Tel Aviv, samedi 14 janvier pour demander la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahou. Les manifestants ont entonné des slogans du genre « Bibi à la maison » ou encore « Il prend aux pauvres pour donner aux riches ». Retour sur les accusations contre le contre le chef de l’Etat israelien….

Photo by Amit Shabi/POOL
Photo by Amit Shabi/POOL

La police israélienne enquête depuis près de 9 mois sur des affaires, qui si les faits étaient confirmés, pourraient valoir à Benjamin Netanyahou une inculpation. En novembre 2016, le procureur général d’Israël avait déjà ordonné une enquête de police sur des allégations suggérant une conduite irrégulière de la part d’un proche de Benjamin Netanyahou dans l’achat de trois sous-marins allemands. Le Premier ministre a par ailleurs reconnu avoir reçu de l’argent du magnat français Arnaud Mimran, condamné cet été à 8 ans de prison pour une escroquerie à la taxe carbone de 283 millions d’euros. En mai dernier, un rapport critique du contrôleur de l’Etat s’est penché sur les voyages en avion de la famille Netanyahou lorsqu’il était ministre des Finances de 2003 à 2005, pointant du doigt de possibles conflits d’intérêt. Netanyahou aurait reçu des cadeaux d’une valeur de 100 000 dollars de la part d’hommes d’affaires, composés de cigares et d’alcool. Et enfin dernier scandale en date, Netanyahou aurait demandé au responsable du journal israélien Yedioth Aharonoth, Arnon Moses, de publier des articles plus complaisants le concernant, en échange d’une contrepartie financière. La diffusion de cet échange a été rendue publique, au grand dam du premier ministre. Benjamin Netanyahou promet à l’homme de presse de réduire la diffusion du titre concurrent, Israël-Hayom. « Il s’agit d’être modéré, une couverture raisonnable », a demandé Netanyahou à l’éditeur avant d’ajouter qu’il « faudrait revoir leur hostilité à la baisse ».

Le Premier Ministre devra donc démissionner en cas d’inculpation car la législation israélienne prévoit que tout membre d’un gouvernement contre lequel un acte d’accusation pour corruption est présenté doit démissionner. Le prédécesseur de Benjamin Netanyahou, Ehud Olmert qui purge depuis février dernier une peine de 19 mois de prison, en sait quelque chose.

Un député du parti Shaas vient d’annoncer que la démission de Netanyahou serait de plus en plus probable, notant que son parti se préparait pour des élections anticipées : « Nous nous préparons pour la possibilité d’élections car ce qui se passe ne sent pas bon. Un acte d’accusation n’est pas si irréaliste, et dans ce genre de situation, les chances de nouvelles élections sont très élevés ».

A 67 ans «Bibi» reste pourtant très populaire en Israël, un sondage très récent montre que les Israéliens sont de plus en plus opposés à la démission de Netanyahou. Le premier sondage, du 9 Janvier, montre que 45% des Israéliens pensent que Netanyahou ne devrait pas démissionner et seulement six jours plus tard, le 15 Janvier, la marge en faveur du premier ministre a doublé, passant de 6 à 12%, avec 50% des Israéliens qui sont opposés à la démission du premier ministre et seulement 38% qui sont pour qu’il démissionne. Ces sondages montrent, sans surprise, que le soutien le plus fort au premier ministre vient des électeurs de droite, avec 61% opposés à sa démission dans la première enquête et 70% opposés dans la seconde. En revanche, la majorité écrasante des électeurs de gauche exigent que Netanyahou démissionne, passant de 79% dans le premier sondage à 82% dans le second.

Print Friendly, PDF & Email

23 COMMENTS

  1. Je ne pense pas qu un changement de premier ministre dans cette période importante pour Israel soit opportune surtout avec une démission et des élections nouvelles .
    Il va y avoir forcément une vacance du pouvoir et il me semble qu israel ne peut se payer ce luxe .
    C est un pays normal , certes, mais il faut garder à l esprit que c est un pays qui peut être attaque militairement à tout moment . C est un risque qu il ne faudrait pas prendre pour satisfaire peut être des ambitions personnelles et impatientes .

  2. Les manifestants sont des gauchiste du parti dit Travailliste de Herzog , c’est dire que ces manifestants en majorité traitres à leur pays n’ont aucune valeur
    Ils devraient aller manifester quand des attentats sont commis par des arabes
    La mort des 4 soldats dont 3 femmes aurait été une occasion mais bien sûr ils ne se dérangent pas pour des héros de Tsahal
    Ce parti devrait changer de nom et s’appeler : Les vendus d’Israel car le parti de Ben Gourion a été détruit par ces gauchistes qui ressemblent aux gauchisrptes ôu islamogauchistes gauchistes d’Europe

  3. C’est le travail de l’ennemi interne. Tout homme politique doit songer à favoriser son image.
    Mais d’autres le font beaucoup plus brutalement ou plus sournoisement.
    Bibi est le plus capable, le plus honnête, le plus realiste, et le plus proche de Trump.
    Mais la gauche pourrie ne sait que salir, car elle est sale.

    • Celui qui a Cree l accord d Oslo et tyranise la population avec son accord de mort netaniahu a fait avaler a la population pour son pouvoir total Sur la population devien totalitaire.

  4. Contrairement à ses prédécesseurs de droite Begin et Sharon, Netanyahu a toujours fait passer sa personne et sa carrière avant l’intérêt d’Israël. Il aura réussi à se mettre à dos le monde entier, y compris les meilleurs amis d’Israël. C’est donc avec satisfaction que je le verrais passer à la trappe et avec lui, cette coalition hétéroclite, la plus extrême-droite fasciste de l’histoire d’Israël.
    Il est temps qu’un homme d’état réaliste et pragmatique prenne en mains les destinées du pays.

  5. Il faudrait faire une enquête pour voir qui finance ces manifestations .On se rappelle que pendant les dernières élections en Israel Obama avait envoyé ses experts pour empêcher Bibi de prendre le pouvoir. Une chance que Bibi l’a emporté car Herzog était prêt à donner une partie du patrimoine juif à son ami Abbas

    • Ce que vous dites n’est pas faux mais peut être serait-il bon qu’un jour Natanyahou réalise que la politique sociale ça existe, qu’Israël est de plus en plus riche et a de plus en plus de pauvre en plus de la classe moyenne qui ne cesse de s’appauvrir, ce n’est pas tout que notre pays se dote de plus en plus de milliardaires sur le dos de la population la répartition des richesses devrait être un peu plus logique pour une « démocratie » le jour ou Natanyahou cessera de mépriser ceux qui ne sont ni banquiers, ni gros industriels, ni gros promoteurs immobiliers alors je suis sur que 95% de la population votera pour lui le problème est que quand on lui parles de politique sociale il a une erruption grave de boutons IL NE SUPPORTE PAS ! ! ! Hélas.

  6. MOI JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC VOUS.
    Vouloir faire tomber Bibi, c’est vouloir faire monter Herzog et sa horde de sauvages gauchos et islamistes.
    Israel, ne peut pas se payer le luxe de mettre le sosie de Hollande à la tête de notre pays. Israel est en guerre, la France n’a plus besoin de combattre elle a capitulée devant l’Islam. Alors foutez la paix à Bibi et laissez le continuer l’excellent travail qu’il a fait durant ses mandatures. Ne faites pas comme tous les pays qui calquent sur leurs dirigeants névrosés, leurs espoirs de voir triompher l’extinction de notre culture, de notre race. Nous ne sommes pas des vendus au diable et à ses ministres.
    Nous sommes le peuple élu, et pour cela il faut être fiers, et déterminés, à donner à celui qui nous défend, réellement, toute la confiance dont il a besoin pour conduire notre peuple et sauvegarder notre patrie. Ne donnez pas votre voix à tous ces gauchistes, qui sous prétexte d’humanisme, sont prêts à vendre leur âme au Diable.
    Bibi a peut être des défauts, comme tous les hommes, mais mettez dans la balance ses défauts et ses qualités, je suis sûr que ses défauts ne pèsent pas plus d’un fétu de paille, je n’en dirais pas autant de ses qualités, qui pèsent plus que l’on ne peut imaginer.
    Évitez d’écouter le chant des sirènes, elles sont de gauche, et vous conduisent vers les écueils pour vous y écraser.
    Je ne vous convainc peut être pas, mais ne donnez pas prise à nos ennemis, en montrant nos petites divisions, car ils savent en jouer et faire gonfler les mauvais augures.
    Nous avons assez d’ennemis autour de nous, pour leur donner encore une source de prétextes à nous faire disparaître.
    La haine gratuite a fait disparaître par deux fois déjà le Temple, et notre peuple a été dispersé, ne permettez pas encore de libérer vos mauvais instincts, le Yetzer Arha est prêt à s’en servir..
    Israel a été, il EST, et il sera car Hashem y veille,…. (mais aidez le un peu)
    AM ISRAEL HAI
    le sioniste pour toujours
    R.A

    • Natanyahou se fait tomber tout seul ! Il n’a besoin de personne pour ça, jouer au jeu de massacre avec les banque et les gros trust en se foutant complétement du peuple a un prix et ce prix se paie un jour, ce qui est regrettable dans tout ça c’est que le Likud cautionne les dérives anti peuple du premier ministre.

  7. Le problème est que la société israélienne est en souffrance et que Bibi et son équipe y sont pour beaucoup. Les multiples affaires de corruption dont il est soupçonné sont la goutte qui fait déborder le vase. Israël est une démocratie et Bibi doit prendre exemple sur ses illustres prédécesseurs Beguin, Shamir, Sharon, qui étaient eux soucieux des intérêts des israeliens.Dans la situation actuelle il faut de nouvelles élections.

  8. D’accord avec le commentaire de Seknadje… en parallèle et si les accusations s’avéraient fondées, je note que peu d’autres pays qu’Israël appliquent la loi à leurs dirigeants politiques – à commencer par la France si complaisante envers les crapules au pouvoir.

  9. Ce n’est vraiment pas le moment.
    Bibi est l’Homme fort en ces moments difficiles pour Israël,Obama finira par le faire dégommer: nul doute qu’il est là-dessous.
    N’étant pas parvenu à ces fins, il a surement diligenté une équipe payée de gauchistes israëliens pour le démissionner.
    Qu’on lui laisse au moins le temps de terminer son oeuvre. C’est le seul qui pourra envisager le dialogue avec les Palestiniens sans tout céder comme l’ont fait les 2 Ehud Barack et Holmer.
    Je suis partisan d’une Pétition en sa faveur.
    La Justice Israëlienne n’est nullement reconnaissante, même si on peut être fier de notre Justice, un modèle pour la grande majorité des Pays occidentaux

  10. JE LIS LES COMMENTAIRES ET CA M’ATTRISTE BEAUCOUP.

    Le peuple d’Israel est un peuple à la nuque dure, c’est bien connu. relisez la Bible. Il a toujours été très difficile à gouverner. Les exemples ne manquent pas, ABRAHAM, JACOB,MOÏSE.. Et la liste est longue. Ben Gourion,
    Golda Meir, Beigin..

    Le monde est en ébullition, aux portes d’Israel, le monde arabe est à feu et à sang, l’Europe est en déliquescence, Trump et les U.S.A en pleine tempête, Abbas marque des points, Obama, Hollande et l’ONU « savonnent » la planche et multiplient les peaux de bananes pour faire glisser Israel,

    Est-ce que c’est le moment de FAIRE TOMBER NOTRE GOUVERNEMENT ?

    NON, BIBI n’est pas un SAINT, nous le savons, mais CE N’EST PAS LE MOMENT de LUI chercher des poux dans la tête.

    ATTENDONS UN PEU DE STABILITE DANS LE MONDE ! Quelques semaines BON DIEU !

    l’empêcher d’aller à Davos est déjà une ERREUR ! Y en aura-t-il d’autres ? j’espère que NON

    Un peu de patience messieurs les POLITIQUES aux dents longues et à la courte vue.

  11. Quand donc les socialos comprendrons que la politique de Barak 1 er ministre à échoué avec Arafat, que le sieur Olmert et la Livni ont menés des nègociations que l’on connait sans succès en cédant Jesrusalem-Est, 95%de la Cisjordanie, qu’ils ont fait chou blanc?
    Quand donc ce parti comprendra que les dirigeants de l’A.Palestinne à d’autres ambitions, réduire en peau de chagrin l’Etat d’Israel.
    Bien sûr une paix ou un modus vivendi par des accords directs seraient incontournables. Sans nos défaitistes Européens. Et Le pitoyable Obama.

  12. Il est dommage que le likoud suive Bibi et son équipe, en faisant cela le Likoud trahi ses fondateurs et personnalités historiques tel Begin , Shamir, Sharon.De cette façon de plus en plus d’électeurs du Likoud se retourne vers Yech Atid de Lapid .Car l’avenir d’Israël n’est malheureusement plus le Likoud mais le centtre droit Bibi et ses amis sont en fin de pouvoir, il faut qu’il laisse la main à des dirigeants responsables et surtout soucieux de l’avenir et du bien être du peuple d’Israël.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here