Un accord historique se dessine sur l’avenir des implantations juives en Judée Samarie

Les chefs des partis de la coalition du gouvernement Netanyahou sont parvenus à un accord qu’on peut dors et déjà qualifier d’historique sur le projet qui régularisera aux yeux de la loi israélienne toutes les implantations juives en Judée-Samarie. Cependant,  l’implantation d’Amona ne sera pas concernée par la loi mais Naftali Bennet, le leader du parti Habayit Hayehudi et Benjamin Netanyahou sont parvenus à un compromis sur Amona qui ne sera plus évacuée mais déplacée à quelques dizaines de mètres, sur des terres sans propriétés….

 Photo by Marc Israel Sellem/POOL

Photo by Marc Israel Sellem/POOL

La coalition du gouvernement Netanyahou est parvenue à un accord qui pourrait ouvrir la voie à l’approbation du projet de loi, qui devrait légaliser rétroactivement les implantations juives en Cisjordanie en échange du renoncement d’inscrire Amona dans la liste des avant-postes  légalisés. Ses habitants ne seront pas évacués, mais déplacés à quelques dizaines de mètres  sur des terres dites « abandonnées ». La démolition d’Amona serait reportée de trente jours, pour laisser le temps aux quarante familles qui y vivent de déménager vers leur nouveau lieu de résidence. Le texte dans sa nouvelle version devrait être voté en première lecture mercredi. Le projet de loi, initié par Habayit Hayehudi, a été qualifié « d’historique » par l’ancienne députée du même camp, Orit Struck. Selon elle « cette loi ne mettra pas uniquement fin à la menace de destruction qui pèse sur des milliers de maisons juives en Judée-Samarie mais aura des implications sans précédent puisqu’elle reconnaîtra officiellement les habitants juifs de Judée-Samarie comme des Israéliens à part entière et que ce sera la Knesset qui décidera de l’avenir du repeuplement juif en Judée-Samarie« .

Rappelons que la Cour suprême avait statué en 2014 qu’Amona, situé près de Ramallah et fondé en 1996 avait été construit sur des terres privées palestiniennes et qu’en conséquence elle devait être rasée.

 

 

 

Print Friendly

12 Responses to Un accord historique se dessine sur l’avenir des implantations juives en Judée Samarie

  1. kol a kavod

    a chaque attaque aux couto ou emflamer une foret il faudrait aussitot recuperer des terres
    cest le seul moyen de faire reflechire ses crapules

  2. Pourquoi ne pas laisser les gens d’אמונה tranquilles chez eux en compensation du fait de ne pas détruire des maisons arabes construites en toute illégalité sur des terres israéliennes comme le maire de Jérusalem propose de faire.
    Ce serait révolutionnaire et cela porterait un coup de grâce à ce בג׳׳צ de gauche qui n’a rien de juif, rien de Justice/צדק tout ça au nom d’une médiocre démocrate de gauche qui voudrait supplanter le gouvernement de droit naturel du Parlement Israélien et gouverner à sa place. Laissons chacun à sa place.

    la gauche française infiltrée en Israel veut semer le désordre en Israel, soutient les terroristes, et a poussé probablement à allumer les incendies. Combattez la gauche anti israélienne anti juive. Luttez pour un état juif indépendant des Arabes et de la gauche française.
    Soutenez Bibi et Trump qui sont très intelligents, savent et sauront gouverner et mettre de l’ordre .
    Tuez la gauche israélienne pro arabe.
    Remerciez le Ciel pour ce miracle de חנוכה avant l’heure mais à temps pour אמונה.

  3. Je partage, tout à fait, la position de mika. Pour moi, c’est le seul moyen qu’a Israël de vivre sans être agressé continuellement et de voir maisons et nature brûlée par ces hordes de terroristes.

  4. quelle honte !!!il et vrai que volé la terre des palestiniens,et une chose normale,pour Israel.quant au feu accusé les Palestiniens qui ni sont pour rien,puisque ils ont été relaché.la haine ne vous apportera pas la paix????encore faut’il la vouloir!!!!!!!!!!!!!!!!!la mamie qui fait des fautes.

  5. Il met a la rue des Juifs pour garder son pouvoir a la tetepremier msinister du regime Israelien Islamic du proche orien

  6. Dis donc « Tel-Avivre », on dit JUDEE SAMARIE, pas cisjordanie !!!!!! Nan mais OH !

  7. Avant 1967, il n’y avait aucune revendication palestinienne sur la judée samarie. Suite à l’agression arabe et à la perte de ce territoire ce soi disant peuple palestinien inventé par le KGB, demande un troisième état en récompense de son hostilité à Israël.
    Ce territoire est le glacis protecteur de la côte israëlienne et s’en séparer serait un véritable suicide national, Bibi le sait et il joue la montre avec ce crétin de Kerry. Vivement l’équipe républicaine de Trump.La Jordanie où vivent la majorité des palestiniens avec une reine palestinienne et gaza sont deux états palestinien.
    La technique du salami, d’amputer tranche par tranche l’état juif afin de lui donner l’estocade finale ne doit pas réussir.
    80% de la palestine est entre des mains arabes, ça suffit les concessions en face de gens qui ne veulent nous proposer que la paix des cimetières. Il n’y a quoi voir ce qui se passe en syrie et en Iraq pour comprendre leurs mentalitées.

  8. Je suis vraiment honteuse de lire ces lignes. Nous n’avons pas eu de pays pendant 2000 ans et cela ne nous a rien appris. Nous avons perdu notre pays a cause des gens qui pen-
    saient commes ces gens la. . Toutes les personnes qui pensent comme eux et qui disent tous les arabes sans faire de distinction, ce sont exactement comme les antisemites qui disent tous les juifs. Le fait de faire des generalites nous rapproche des dictatures auquelles nous ne voulons pas ressembler.

  9. N.Bennet qu’on qualifie de faucon avait vu juste pour la Judée Samarie.
    que les Journalistes cessent de lui mettre une étiquette d’extrême droite.
    Qu’ils cessent de parler de Jérusalem Est mais de l’Est de Jérusalem qui est une et indivisible pour TOUT LE PEUPLE JUIF.
    Bennet est un ministre intelligent qui a senti venir le vent.
    Il fallait annexer la judée samarie depuis 1967.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *