L’événement est mis en valeur sur de très nombreuses affiches parce que premier festival de drones organisé par la ville de Paris. L’occasion d’annoncer dans le même temps l’ouverture de deux sites dédiés, après une pratique o combien réglementée, à ce qui devait devenir partie de plaisir. Le « Paris Drone Festival » c’est une course, des démonstrations et des stands dédiés à ces engins volants commandés à distance, de plus en plus utilisés à des fins utilitaires et de loisirs, mais aussi et encore pour la surveillance, la prévention, la photo aérienne, etc. ». Le festival proposera entre autres une course mettant aux prises français et internationaux…Pendant ce temps-là, en Israël, les recherches militaires continuent d’aller bon train… Et cela depuis des lustres, en fait depuis des années de recherche et développement. Mais ce n’est plus trahir aujourd’hui un secret d’Etat que d’annoncer ce que vient de faire lui-même, ce petit pays : « Nous avons l’intention de nous lancer sur un marché estimé à plus de 2 milliards de dollars dans le monde : celui des drones sous-marins….

drones sous maPlusieurs membres de l’équipe du sous-marin Hydro Camel sont en compétition dans la 16ème édition du concours de « RoboSub » qui se tient cette semaine à San Diego. De forme cylindrique, en fibre de carbone, l’Hydro Camel mesure 1m50 et pèse 38 kg. Il est divisé en cinq cellules principales. . La cellule centrale abrite le système électrique, le calculateur princip et tous les composants électriques. Les quatre cellules secondaires, contiennent six propulseurs, un bras robotique, des torpilles, des batteries, et des caméras. Le concours est parrainé par le US Office of Naval Research et la Fondation Internationale de construction de véhicules sans pilote. Celui de cette année comporte trente-six équipes internationales. L’objectif est de faire progresser le développement du véhicule sous-marin autonome en proposant à une nouvelle génération d’effectuer des missions réalistes dans un environnement sous-marin. Enfin, explique Guy Kagan qui fait partie de l’équipe de construction, il est prévu de continuer les recherches pour placer l’Etat d’Israël à la pointe du développement de semblables outils marins & autonomes…
Ainsi peut-on voir deux façons d’aborder ce nouvel outil : Chez l’un, devenu jouet civil on pourra voir s’envoyer en l’air et homme et matériel…Tandis que chez l’autre…Cet engin militaire s’enfoncera sous les eaux au service de la seule sécurité de son seul créateur…
sources : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2847821/2016/09/02/Les-Champs-Elysees-envahis-par-des-drones-dimanche.dhtml http://www.jerusalemplus.com/un-important-marche-pour-israel-les-drones-sous-marins-militaires/

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here