Trois élèves d’une école belge ont aspergé de déodorant, un de leur camarade juif pendant qu’il se douchait dans les douches d’une classe de neige  pour simuler les chambres à gaz nazies, ont rapporté les médias belges.

.

douches.

Cet élève juif serait victime d’agressions antisémites depuis deux ans dans son école de la banlieue de Bruxelles  selon un communiqué de la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA). Sa maman n’a porté plainte que la semaine dernière pour  harcèlement à caractère antisemite et pourtant son fils est régulièrement victime de violences physiques, d’insultes et de blagues antisémites depuis  deux ans, au sein de cette école élémentaire de Braine-le-Chateau. L’incident aurait eu lien pendant une classe de neige début 2015. La mère raconte que son fils a été « gazé » dans les douches avec des déodorants et fouetté avec des serviettes jusqu’à laisser des marques.

Les trois élèves mis en cause ont tous 12 ans, et l’un d’eux serait le fils d’une enseignante de l’école. La principale de l’établissement a déclaré « être surprise des accusations, ajoutant « que le comportement de l’enfant n’avait pas changé ces deux dernières années et qu’il avait toujours de très bonnes notes ». Cependant le président de la LBCA, Joël Rubinfeld, a interrogé d’autres élèves de l’école qui ont tous confirmé la nature antisémite du « jeu du gazage » et la récurrence incessante des blagues antisémites des trois élèves à l’encontre de l’élève juif.

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Marie-Paule Condrotte Que les parents mettent leur fils au plus vite dans une école catholique; il y sera respecté et, à la moindre incartade d’un petit « con », celui-ci sera sanctionné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here