L’avion, avec 17 nouveaux immigrants à bord, les derniers Juifs qui cherchaient à quitter le Yémen en pleine guerre civile,  a atterri tôt ce matin, dans le plus grand secret. Une cinquantaine de juifs qui restent encore au Yémen refuse d’émigrer en Israël et vivent à côté de l’Ambassade des Etats-Unis.

Chef de l'Agence Juive Natan Sharansky visite immigrants éthiopiens au centre d'absorption IBIM de l'Agence Juive, près de la ville israélienne de Sderot. 19 novembre 2012. Photo par Moshe Shai / FLASH90
Le Chef de l’Agence Juive Natan Sharansky et un immigrant éthiopien Photo par Moshe Shai / FLASH90

Une parti des passagers sont originaires de Sana’a, la capitale, et une autre partie d’une ville qui s’appelle Rayda. Au cours de ces dernières années, l’Agence Juive a sauvé au moins 200 Juifs du Yémen. Une cinquante de Juifs refuse encore de quitter le Yémen et pourtant ils ne sont plus en sécurité du tout. En 2008, Moshe Ya’ish al-Nahari, un enseignant juif, a été assassiné à  Raydeh parce qu’il était juif. Quatre ans plus tard, sa femme et ses enfants ont déménagé en Israël. En 2012, Aaron Joseph Zindani, un autre dirigeant juif de Raydeh a été assassiné. L’Agence Juive a rapatrié son cercueil en Israël. L’année dernière,  une jeune femme juive a été kidnappée et convertie de force à l’Islam, puis contrainte de force de se marier à un musulman.

Le Président de l’Agence Juive Natan Sharansky a salué la contribution des juifs yéménites au judaïsme et a évoqué « un moment très important, un chapitre dans l’histoire d’Israël et de Aliyah de l’une des plus anciennes communautés juives du monde qui touche à sa fin ».

A noter que Rabbi Saliman Dahari est arrivé ce matin en compagnie de son épouse et de ses parents mais aussi en compagnie d’un rouleau de Torah datant du  seizième siècle.

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. MA…GNI…FIQUE, bravo bravissimo. Et c’est là que l’on voit que les juifs sauvent des juifs, et que les chrétiens se fichent comme d’une guigne des chrétiens d’orients. Bientôt sur vos écrans, « LA FIN DE L’OCCIDENT », ça va faire jazzer dans les chaumières, et pleurnicher les serpillères. Il en est ainsi de toutes les sociétés et de tous les empires. Mais seul le royaume de D..préservé par les juifs ses enfants, survivra aux intempéries et aux caprices du temps et de la température ambiante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here