Il était en train de jouer de la guitare sur un banc de la promenade qui longe la mer quand il a vu des gens courir, et entendu des cris….

Yishay Montgomery guitare.

Yishay Mongomery qui a à peine dormi la nuit dernière, a du affronter toute la presse israélienne durant toute la journée : presse papier, digitale, radio, télé. Il a enchaîné les émissions de télé le matin et les autres l’après-midi.

Compromise, la sieste pour Yishay Mongomery qui a tout de même reçu en cadeau au moins deux guitares, une du magasin de musique « Halalit » qui se situe tout près de l’attaque et l’autre du rocker israélien Aviv Geffen. Enfin des cadeaux, ca leur fait aussi un peu de pub…

Bref il a trouvé la force de raconter son histoire à tous les journalistes qui n’ont pas cessé de la lui faire répéter : « J’étais en train de jouer de la guitare sur un banc de la promenade qui longe la mer quand j’ai vu des gens courir, et entendu des cris, je n’ai pas compris ce qui se passait mais je l’ai vite réalisé quand j’ai vu le terroriste, le couteau à la main qui voulait me poignarder. Ma maladresse m’a sans doute, sauvé car je suis tombé et j’ai pu ainsi mettre de l’espace entre moi et lui, je me suis relevé et je lui ai écrasé ma guitare sur la tete de toutes mes forces ».

Le terroriste, Bashar Masalha résident du village de Kalkiliya, âgé de 21 ans, a été abattu par la police un peu plus loin sur la promenade, à la hauteur de la rotonde, au niveau des vélibs, devant la mer. Il a tué Taylor Force, 29 ans, un citoyen américain, étudiant de Vanderbilt qui était en voyage scolaire en Israël avec sa femme, egalement gravement blessée dans l’attaque. Plusieurs autres victimes sont encore dans un état critique. Taylor Force a été diplômé de l’académie militaire de West Point en 2009 et a servi comme officier d’artillerie à Fort Hood de 2009 à 2014.

par Paula Chiche – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Those who will say that it has always been so — that the current state of unceasing terror in which more than 30 people have been killed and almost 400 injured in terror attacks since September is no different since the oslo accord— are dangerously missing the point. Those who come up with a world of excuses as to why the situation cannot be remedied and daily security on the streets reinstated are even more off target. The only question that matters from the point of view of Israelis who are performing their civic duties — serving in the army or sending their children to do so, paying their taxes, being law-abiding citizens — is why the other half of this societal contract the Israeli regime, their right to physical security, is not being upheld. One has a fundamental right to go about one’s daily life without fear of being shot, stabbed, rammed by a car, or hit with a rock.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here