Soral  a été condamné pour injure raciale à l’encontre du journaliste Frédéric Haziza, qu’il a qualifié d’«éternel juif errant».

Objet de la discorde, un billet publié sur le site d’Alain Soral, Égalité et Réconciliation, le 29 mars 2014. Il y attaquait Frédéric Haziza, le «petit Frédéric», qui «trimballe sa triste silhouette d’éternel juif errant, dos voûté, oeil inquiet, quasimodo d’un malheur millénaire, de salle de rédaction en plateau télé, de salle de presse en studio radio. Ses épaules ploient sous le poids de sa charge, qui est immense…» À l’audience, Frédéric Haziza a indiqué qu’il faisait l’objet de menaces et d’injures sur le site d’Alain Soral depuis qu’il avait refusé de l’inviter à l’une de ses émissions télévisées.

 Alain Soral, au tribunal de Paris le 12 mars 2015
Alain Soral, au tribunal de Paris le 12 mars 2015

«Le caractère antisémite des propos poursuivis n’est pas à démontrer», ont estimé les juges de la 17e chambre du tribunal correctionnel. «Ces attaques personnelles particulièrement méprisantes et directement liées à la religion de Frédéric Haziza ne peuvent bénéficier de la protection particulière accordée aux discours humoristiques», invoquée par Alain Soral, ont-ils encore précisé.


Découvrez nos coups de cœurs immobiliers à Tel Aviv


Le tribunal correctionnel de Paris a également ordonné la publication d’un communiqué judiciaire, aux frais du prévenu, dans quatre journaux, et le retrait des propos litigieux. Alain Soral a en outre été condamné à verser 5.000 euros de dommages et intérêts à Frédéric Haziza et 3.000 euros pour les frais de justice. Il devra aussi verser un euro de dommages et intérêts et 1.000 euros pour les frais de justice à quatre associations de lutte contre le racisme.
Des propos d’une «incontestable gravité»

Le tribunal a souligné l’ «incontestable gravité» des infractions reprochées à Alain Soral, qui «cherche notamment à éluder ses responsabilités, en ne déférant pas aux convocations» et «en tentant, par de grossiers stratagèmes, de faire croire qu’il ne serait plus directeur de la publication du site dont il est par ailleurs l’animateur principal, voire exclusif».
Alain Soral a déjà été condamné à plusieurs reprises pour des faits similaires. En octobre, il avait déjà été condamné en appel à 6.000 euros d’amende pour provocation à la haine envers Frédéric Haziza et la communauté juive. Il avait estimé que Frédéric Haziza était «un journaliste issu de la communauté dont on n’a pas le droit de parler qui occupe… oui c’est le mot… il s’agit d’occupation… à peu près la totalité de la super structure idéologique de la France.» Il avait également été condamné à 10.000 euros d’amende pour s’être pris en photo devant le Mémorial de l’Holocauste, à Berlin, en train de faire le geste de la «quenelle».
Ce matin, Frédéric Haziza s’est félicité de cette décision de justice sur Twitter: «J’ai fait lourdement condamner Alain Soral pour incitation à la haine raciale.»

Source – 

 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Million of antisemites will be glad to give the 10K. He should spend time in jail and imposed one full day/week x 3 years of community work for the poor Jews and Muslims!
    Then he might get some humility in his corrupted brain if he has one.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here