Selon un rapport publié par le gouvernement, le prix moyen des appartements de quatre pièces a augmenté de 2,7%, tandis que les prix à la consommation a augmenté de seulement 1,3%. Les prix ont augmenté de 5% entre Juin 2014 et Juin 2015, avec une hausse estimée de 2,7% au dernier trimestre. Pour le seul mois de  Juin, les Israéliens ont contracté pour 7 milliards de shekels de crédits immobiliers.

View of the sunset on the beach at the city of Ashkelon on July 27, 2015.   Photo by Lior Mizrahi/Flash90 *** Local Caption *** ù÷éòä àù÷ìåï çåó çåí çí ÷éõ îæâ àååéø
Photo by Lior Mizrahi/Flash90

Alors que les prix de l’immobilier d’Eilat ont à peine augmenté l’année dernière, les prix de la capitale du Negev, Beersheva, ont grimpé de 14%. Les chiffres montrent que Tel Aviv n’a pas enregistré de grands changements l’année dernière. En revanche, la plupart des régions sont en hausse continue, comme les villes d’Ashkelon, Netanya ou Jérusalem, où les prix de l’immobilier ont augmenté entre 8 et 11% !!!

Le rapport indique également que les mesures du gouvernement, visant à réduire les prix des logements par  l’augmentation de la taxe d’achat d’ici fin juin, aurait entraîné une augmentation des transactions immobilières.

par R-H Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

6 COMMENTS

  1. Encore des rapports gouvernementaux faux . En vérité le gouvernement Netanyahu fait ce qu’il peut pour cacher la baisse du marché. Tout à chacun peut le constater sur YAD 2 ou on peut comparer les biens sur 2 mois , Baisse entre 10 et 20 %selon les régions.

  2. Comment peut on écrire cela.Tout les poissons ont mordu a l hameçon, maintenant vous pouvez dire la veritè
    Une deflation sectorielle immobiliere existe et ce n est que le début

  3. En effet, le marche etant devenu si deconnecté des salaires, une baisse ne peut que survenir. Tant mieux pour les jeunes actifs qui pourront se loger decemment (aucun amis ayant la trentaine ne sont pas proprietaire en Israel, en France j’en connait qu’ils le sont a 25 ans et pourtant le marche est egalement surevalue en France egalement

  4. Quelles sont les perspectives, à l’heure où les prix de l’immobilier en Israël sont toujours en hausse, en parallèle d’un taux record de logements vides ? Est-on face à une bulle? La fiscalité en Israël propose pourtant des avantages fiscaux très intéressants pour les nouveaux immigrants et primo acquérants. Ils peuvent être optimisés et planifiés au mieux selon chaque situation personnelle et patrimoniale. Le tout est de faire valoir au bon moment les lois les plus pertinentes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here