Vidéo-exeptionnelle : un nouveau drone kamikaze en démonstration

Incroyable mais vrai, le drône kamikaze HAROP dont vous avions parlé il y a quelques semaines, connait à présent un concurrent de marque. Son nom ? Le K1 (Kamikaze Killer)
Le K1 est encore plus effraynt que le done HAROP. Le K1 a été conçu pour exploser mais aussi se fragmenter en milliers de morceaux métalliques afin d’atteindre son objectif sans possibilité d’échec.

Dans les prochains mois se terminera donc le développement de l’un des moyens de combat les plus efficaces et meurtriers développé par Israël ces dernières années – le K1. Cet UAV (Unmanned Air Systems – système sans intervention de l’homme) a la taille et le poids d’un oiseau de proie.

Une vidéo ci-dessous démontre sa capacité de nuisance : le K1 est un tueur de Kamikaze. Développé et fabriqué par des techniciens et ingénieurs israéliens, le K1 est l’un des drônes les plus furtifs et rapides que le monde ait connu. Crée par A.D.S – Yavne, société de haute technologie, le K1 devrait être prochainement proposé à Tsahal.

K1

En attendant il a été présenté en exclusivité à Paris au salon de l’aéronautique, le prototype a eut un franc succès, un succès qui prend de l’ampleur. Plusieurs pays ont déjà réservé leur drone K1. Et pour cause, le K1 peut transporter une ogive de 2,5 kg d’explosifs proposant au moment de l’impact, 4000 fragments de tungstène se dispersant dans un rayon de 25 mètres autour du point d’impact. Le K1, petit UAV avec son air innocent possède un oeil électro-optique de 300 grammes offrant une qualité de caméra élevée, permettant  les attaques de jour comme de nuit. Le K1 assure la collecte d’informations et last-but-not-least, a la capacité de maîtriser les dommages commis aux moments de l’impact, en d’autres mots: le K1 offre le choix de son auto-destruction.

Les objectifs du K1 sont chirurgicaux et ciblent essentiellement les véhicules légers ou des escadrons de terroristes. Le drone peut aussi exploser dans l’air juste au-dessus de la cible ou rester en l’air pendant plus de deux heures et demie. Contrairement à d’autres drones du même type,  le K1 peut retourner à la base si la mission est annulée à la dernière minute. L’Etat Islamique devra donc se battre contre des fantômes venus du ciel.

video K1

Or Imbar pour Tel-avivre.com

Print Friendly

One Response to Vidéo-exeptionnelle : un nouveau drone kamikaze en démonstration

  1. Pingback: Israel développe le drone Kamikaze: le K1 | Europe Israël news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *