Des chercheurs israéliens ont trouver un moyen de détecter le cancer du côlon par un simple test sanguin

Des chercheurs israéliens du Maccabi health et du  Medial Research ont développé un système pour identifier les personnes à risque d’un cancer colorectal par un simple test de numération sanguine de routine. Cerise sur le gâteau le système pourrait être utilisé pour détecter d’autres types de cancer.

Le système Colonscore  est basé sur la modélisation mathématique. Ses développeurs disent qu’il pourrait détecter des centaines de personnes atteintes de cancer du côlon non diagnostiqués chaque année. Le cancer du côlon est le deuxième type le plus commun de cancer en Israël. Chaque année, quelque 4000 Israéliens sont diagnostiqués avec la maladie dont un millier diagnostiqués alors que le cancer est déjà bien avancé. Ors, si le cancer du côlon est détecté tôt, le taux de récupération est très élevé.

.

sang.

Aujourd’hui, le test standard du cancer du côlon est un test sanguin des selles. Si les résultats de ce test est positif, le patient est alors envoyé pour une coloscopie invasive. Mais beaucoup de gens ne font pas le test et malheureusement  la maladie est découverte seulement quand elle est déjà à un stade avancé.

Le système Colonscore nécessite simplement un test sanguin de routine . Colonscore ne nécessite qu’une seule numération sanguine. Les résultats sont ensuite soumis à une analyse mathématique permettant d’identifier les patients à risque de cancer du côlon.

Pour développer leur modèle, les chercheurs dirigés par le Professeur Shalev Varda du Maccab ont examiné les résultats sanguins de plusieurs milliers de patients diagnostiqués atteints de cancer du côlon afin de détecter les facteurs communs à tous les patients. Leurs conclusions ont ensuite été  publiés dans le European Journal of Cancer Prevention.

« Nous avons découvert, par exemple, que trois ans et demi avant la maladie, les numérations sanguines des patients montrent déjà une baisse du taux d’hémoglobine », a déclaré Shalev.

Après avoir terminé leurs analyses des numérations globulaires, les chercheurs Maccabi ont contacté une start-up spécialisée dans l’analyse algorithmique et le développement de modèles mathématiques complexes. Medial a travaillé avec les chercheurs afin d’affiner leurs conclusions et d’élaborer un modèle qui pourrait leur permettre de déterminer le risque de développer un cancer du côlon pour un individu.

Testé avec succès sur 1000 patients

Le modèle a ensuite été testé sur mille autres patients, et a réussi à détecter ceux atteints de cancer du côlon. Il a également été testé sur une grande base de données médicales en Grande-Bretagne.

Les résultats montrent que la précision de Colonscore dans le cancer du côlon est similaire à celle du test de sang dans les selles. Le système a été breveté et est actuellement en train d’être approuvé par la Food and Drug Administration aux États-Unis. Il a déjà gagné l’approbation de l’Union européenne (marquage CE) et le Ministère israélien de la Santé.

Medial a été fondée il y a environ cinq ans. Son équipe de développement comprend des médecins, des mathématiciens et des diplômés de l’unité de renseignement d’élite de l’armée, 8200.

traduit et adapté d’Haaretz par Jeremy Gozlan 

 

Print Friendly

3 Responses to Des chercheurs israéliens ont trouver un moyen de détecter le cancer du côlon par un simple test sanguin

  1. Pingback: Section Events, Jewish Life : La Vie Juive, langue française, 24JEWISH ALERTS large selection in each section | 24JEWISH

  2. un nouveau test, parait il infaillible est mi à la disposition de la population française depuis peu
    Mais Bravo à la recherche israélienne, Kol Akavod

  3. Pingback: J’exige que BDS boycott ce nouveau produit israélien | Dreuz.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *