Une excellente nouvelle pour tous les aficionados de la marque à Tel Aviv, Cofix passe à la vitesse supérieure elle s’introduit en bourse et ouvrira des supermarchés. Pour ce faire, les propriétaires de la chaîne « Tout à 5 shekels » rachètent  une coquille vide, la société  Agri Invest.

Le promoteur immobilier Avi Katz, qui contrôle la chaîne, rachètera  Agri Invest Ltd. Trading contrôlée par Lior Tamar Investments (40%), Ori Ackerman (25%) et Azriel Zulty (19,5%) mais qui n’a pas d’activité d’entreprise. En 2014, la société n’avait pas de chiffre d’affaire mais une perte de 389 000 shekels. En outre elle dispose de capitaux propres de 1,96 millions de shekels et d’une capitalisation boursière de 30 millions de shekels. Une fois l’opération terminée, les propriétaires de Cofix détiendront 84,5% de la société, et le public 15,5%.

.

cofix-01.

La chaîne Cofix a été lancé en septembre 2013 et a fait le buzz en vendant du café, de la boulangerie et des sandwichs pour seulement 5 shekels. La chaîne dispose  maintenant de 70 boutiques basées sur des franchises, et prévoit d’étendre son activité à la fin du mois avec le lancement d’un premier supermarché du nom de «SuperCofix », un supermarché dans lequel tous les produits seront vendus pour  seulement 5 shekels. Le lancement se fera  à Tel Aviv avec deux supermarchés puis à Petah Tikva et à Herzliya. Les propriétaires de Cofix ont l’intention d’utiliser la coquille boursière pour lever des capitaux qui leur permettront de développer rapidement les deux chaînes dans tout Israël.

La chaîne distribuera sa propre marque et d’autres produits, à l’instar de la chaîne européenne Aldi, les produits des petits fournisseurs, et des importations parallèles. Les propriétaires de Cofix accusent les grandes entreprises d’être responsables de la hausse des prix en Israël en comparaison avec les pays occidentaux. Les causes principales résident dans les monopoles qu’ont créé cles grandes entreprises alimentaires israeliennes comme Osem, Strauss, Unilever, Tnouva, Neto et d’autres, qui ne permettent pas une véritable concurrence sur le marché.

“Cofix a prouvé qu’il était possible de changer les choses dans le marché du café et il le fera encore avec les supermarchés” déclare fièrement Katz. Chaque Super Cofix proposera une gamme limitée à environ 600 articles dans des magasins de 150 à 400 mètres carrés. 50% des produits seront alimentaires, 30% des produits de nettoyage, d’hygiène et de cosmétiques et 20% des produits pour la maison. Katz a promis que, malgré le choix limité, les magasins commercialiseront l’ensemble des produits dont un ménage type a besoin.

“L’idée est de sélectionner 600 produits phares au prix de cinq shekels. Pour arriver à ce résultat, la chaîne envisage une baisse des prix pour les produits existants, une importation directe desdits produits, une production sous son propre label ”, explique Haim Aharon , qui gère aujourd’hui la chaîne Cofix pour Katz et qui prendra en charge la mise en place de la nouvelle chaîne de supermarchés.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

6 COMMENTS

  1. A QUAND UN SUPERMARCHÉ LIDL EN ISRAEL ET DANS CHAQUE VILLE ? MERCI À LIDL D’EXISTER ET C’EST EN ISRAEL QU’IL FAUT CASSER LES MONOPOLES ET SURTOUT POUR LES PRODUITS LAITIERS QUI SONT TROP CHERS.

  2. @chochana
    C’est sur, il faut casser le monopole des grandes familles israéliennes.
    Mais des lidl c’est pas la solution !
    Ces chaines de hard discount sont des faiseurs de misère. À tout nivelé par le bas on finira tous smicards !

  3. les produits laitiers sont un poison pour l’organisme pour les adultes…
    secondo…allez chez rami levy et vous verrez ce que sont les prix bas…
    troizio…Lidl ne tiendrait pas 1 semaine en Israel…Trop cher…
    Quartio..Achetez israelien..rien de mieux..

  4. mazal tov cofix enfin les israeliens vont pas limites leur achats car cest un scandale pour des citoyens israelien de toucher une misere et les prix en augmantation constant il faudrait areter ses spculateurs qui sont entrain de preparer le peuple a une nouvelle revolution

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here