Pourquoi mener en simultané la double recherche identitaire ? Simplement parce que, qu’on le veuille ou non, la réalité européenne s’est installée. Inévitablement, l’Europe influe sur les identités nationales qu’elle recouvre, comme elle influe sur la vie des Etats, la vie des citoyens.

.

DSC02725.

Jonathan connaissait les clés du bon aboutissement de son étude.Et la première d’entre elles. D’abord, se laver la tête. Examiner la situation identitaire le plus objectivement possible, en dehors de tout cliché, de tout préjugé. Il s’immergea. Interviews qualitatifs, confidentiels. Potasser tous azimuts, livres, articles, sites, études. Puis, foin de neutralité, il exerça alors son ‘’droit de regard’’ sur la photographie ainsi obtenue. Il vit monter, au fur et à mesure de son analyse, les quelques pixels majeurs lui donnant son sens.
Et, de lui-même, le diagnostic s’imposa.
La France comme l’Europe, toutes deux sont confrontées à la nécessité vitale d’ajuster leur curseur identitaire au règlement du curseur du temps.
Outre leur communauté de destin actuel, elles partagent la particularité d’un enracinement historique, d’une échelle différente mais pour toutes deux très ancien. Toutes deux sont confrontées à un temps nouveau de rupture radicale. Elles subissent conjointement un décalage existentiel.
Pour la France, le déclassement d’éclaireur du monde, entraînant frustration, nostalgie, fragilisation économique, sociale, culturelle, décrédibilisation du politique, mais avec un rebond récent moderniste.
Pour l’Europe, la perte d’une richesse identitaire passée, un écart grandissant entre l’idéal historique et un réel désincarné, une vacance spirituelle, une non-affirmation de soi, mais avec les germes d’une floraison nouvelle.
La France et l’Europe sont donc contraintes, sous peine de déchéance continue, de se réinventer au sein de la reconfiguration du monde en cours.
Chacune, au regard de son historique propre, doit redécouvrir et revitaliser ses spécificités enfouies du temps passé et réactiver les lignes de force de son identité permanente.

Jonathan se dit que la suite devrait vous intéresser ….

par Clm pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here