L’opération de destruction par l’Etat islamique des traditions anciennes a repris. Déjà en février, le groupe terroriste avait diffusé une vidéo montrant ses membres s’attaquer au musée de Mossoul dans le nord de l’Irak. A coup de massues et de marteaux-piqueur avaient réduit en miettes des statues, des frises et autres joyaux préislamique des périodes assyrienne et hellénistique. Un saccage qui avait suscité l’émoi dans le monde entier. L’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, comparait même ces méthodes à celle des nazis.

daesh
L’Etat islamique revendique le saccage de la cité d’Hatra. Youtube

Dans une nouvelle vidéo attribuée à l’Etat islamique, l’organisation terroriste montre ses combattants saccager des sites archéologiques de la cité parthe d’Hatra, en Irak, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987. A l’aide de marteaux ou de kalachnikovs, les djihadistes détruisent des statues vieilles de 2000 ans ou des bas-reliefs. Cette cité antique d’Hatra est située à une centaine de kilomètres au sud de Mossoul.

Selon les terroristes, ces joyaux de l’Antiquité sont « des fausses idoles qui promeuvent l’idolâtrie et qui violent la loi islamique ». Pour les autorités irakiennes, ces saccages ne sont qu’un prétexte pour récupérer les statues et les vendre au marché noir pour financer des actions terroristes.

Source 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Une chose qu’ils ne pourront pas détruire est le souvenir de ce que ces gens font au nom de Dieu.
    Mais je condamne égalent toutes autres religions qui tue au nom de Dieu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here