C’est à Jérusalem que s’est tenue la conférence de presse internationale du leader du parti de l’Union Sioniste, Isaac Herzog. Parmi la presse franco-israélienne étaient présents la chaîne de télévision I24 et le magazine d’actualité israélienne en ligne Tel Avivre. Voici donc en exclusivité pour la presse écrite le résumé de ce moment.

Parmi les principaux thèmes abordés, la sécurité d’Israël, les relations israélo-palestiniennes,  ses chances de devenir premier Ministre , le tout saupoudré d’anecdotes personnelles.

herzog

Le ton est donné  dès le début de la conférence. ‘Mon objectif aujourd’hui, ici en Israël est de remplacer Benjamin Netanyaou comme Premier Ministre de l’Etat d’Israël. Et comme Premier Ministre, je vais concentrer notre action autour de trois axes : La reforme sociale, il est temps que le gouvernement prennent ses responsabilités en matière sociale envers les citoyens israeliens, la sécurité d’Israël et une tentative de relance des relations israélo-palestiniennes, et enfin renforcer de nouveau nos relations avec l’administration américaines »

Vous avez décidé de modifier le nom du parti (Avoda) en Union Sioniste, pourquoi ce choix?

Isaac Herzog : Nous avons grandi avec cette valeur et c’est sur elle que s’est appuyé, David Ben Gourion le père de l’indépendance de l’État d’Israël et également  leader et fondateur de mon parti. Le sionisme est le principe qui doit permettre à chaque citoyen de ce pays d’avoir les mêmes opportunités de réussite, la justice sociale, la démocratie et la paix. Ce sont les valeurs intrinsèques du sionisme. Certains ont brandi le sionisme comme étendard mais dans les faits, ils s’en sont éloignés.

« Israël est un Etat démocratique juif »

Nous sommes une nation démocratique juive, nous somme un état juif, nous sommes la nation des juifs et en tant que tel nous devons préserver l’égalité de tous. Ce n’est pas une constitution mais c’est ce qui a ete décidé par la cour suprême d’Israël et c’est ce en quoi nous croyons.

Dans votre présentation vous avez employé le mot « tentative » concernant les relations israélo-palestiniennes, pour quelles raisons?

Isaac Herzog : Soyons lucides, jamais les relations israelo-palestiniennes’n’ont été si mauvaises. A ce jour, je ne peux dire dans quel état d’esprit se trouve les leaders palestiniens. Il est clair que s’ils s’obstinent à vouloir que nos fils et nos filles aillent devant la cour internationale de justice,  ce qui à mes yeux est inadmissible, aucune relance des discussions n’est possible. Mais ce qui est certain, c’est que nous devons avancer sur ce sujet et nous devons tenter de relancer les relations dans ce domaine. Cela passe par des discussions en face à face avec l’appui de nos partenaires de base que sont l’Egypte et la Jordanie.

« Notre position est claire nous ne négocierons pas avec les terroristes du Hamas et nous ne libérerons pas de prisonniers, c’est une aberration pour la sécurité d’Israël ».

Il ne s’agit pas d’être candide. La sécurité de l’Etat d’Israël est notre priorité absolue. C’est pour cela que ma partenaire Tsipi Livni et moi nous sommes entourés d’une équipe solide et expérimentée composée d’anciens chefs militaires dans les plus prestigieuses unités de Tsahal. Dans notre plan d’actions pour garantir la sécurité d’Israël figurent la construction d’un mur souterrain autour de Gaza pour faire barrage aux tunnels et protéger les israéliens qui vivent sous cette menace permanente et nous travaillerons avec Tsipi Livni afin d’obtenir une résolution internationale pour la démilitarisation de Gaza.

L’Iran

Herzog critique l’attitude de rupture avec l’administration américaine du gouvernement actuel. « Il faut au contraire travailler main dans la main avec l’administration américaine pour trouver un bon accord. Un accord qui comprend deux conditions incontournables, l’Iran doit reconnaître Israël comme pays membre des nations unis et l’Iran ne doit en aucun cas devenir une puissance nucléaire. Il est évident, que le nucléaire pour l’Iran est une stratégie pour  menacer Israël et donc le reste des pays démocratiques et la paix mondiale. Ne pas être partie prenante des discussions, c’est prendre le risque qu’un mauvaise accord soit conclu ».

Quelle coalition?

Isaac Herzog : « Je ne peux dire aujourd’hui quelle coalition nous formerons car nous ne connaissons pas encore les résultats des élections, mais tous ceux qui sont en phase avec nos lignes stratégiques seront les bienvenus ».

Concernant la question de l’intégration du parti arabe dans notre coalition, elle ne se pose pas d’autant que le parti arabe unifié a indiqué qu’il ne se joindrait a aucune coalition.

Le 17 Mars 2015

La tendance est en notre faveur. Nombreux sont ceux qui sont déçus par le résultat de ces 6 années de pouvoirs et qui veulent une alternative à Netanyahou. Les israéliens sentent que Livni et moi sommes cette alternative mais ils veulent mieux me connaitre,  mon parcours dans l’unité de Tsahal 8200, mon expérience dans les différents postes ministériels et c’est sur quoi je vais me concentrer dans les semaines à venir. Ils ont besoin de voir que l’on sait de quoi on parle lorsqu’on parle de sécurité, de relations internationales d’Israël…Je vais donc m’exposer davantage

Isaac Herzog s’adressera aux franco-israeliens en compagnie de Tsipi Livni et Amir Perez, le 8 mars 2015 à 19h30 à Tel  Aviv

propos recueillis par Hervé Paul Benhamou  pour -Tel-Avivre-

 

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Voila une annonce qui prédit un cataclysme pour l’état Juif d’Israël et son peuple, le seul à ce réjouir de cette annonce utopique c’est certainement husseîn des USA il pense certainement qu’avec la dicilité d’herzog et livni il arrivera enfin à mettre Israël à genoux, bien sur c’est rêver sans le peuple d’Israël.

  2. on ne peux pas voter Herzog pour recevoir apres Bibi!!!!!il na pas declarer qu’il ne formera pas un gouvernement avec Bibi,comme d’autres

  3. Si cet énergumène passe ce serait une catastrophe pour Israël
    Lui et Livni sont la peste et le choléra , deux traîtres
    Prions pour la victoire de Nethanyaou et de Bennett de véritables patriotes défenseurs de notre terre

Répondre à sagiv Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here