Le groupe djihadiste d’Al-Qaïda au Yémen dont s’étaient réclamés les frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo à Paris, le 7 janvier, a perdu un de ses leaders. Hareth Al-Nadhari, et trois autres membres du réseau ont été tués dans une attaque par un drone américain le 31 janvier dans le sud du Yémen.

hareth-al-nadhari

Le président américain Barack Obama a souligné la semaine dernière que Washington n’avait pas suspendu ses opérations contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) au Yémen après que le groupe chiite houthi s’est emparé de la capitale Sanaa.

Le drone a pris pour cible un véhicule à bord duquel circulaient les quatre membres d’AQAP dans le village d’As-Saïd. Les corps des passagers ont été carbonisés.

En 2014, 19 attaques de drone ont tué 124 militants islamistes et quatre civils au Yémen, selon la New America Foundation.

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here