Pour ceux qui n’ont pas vu le spectacle « Le Mur » de Dieudonné M’Bala M’Bala et j’espère que vous êtes nombreux, rappelez-vous du reportage intitulé « La dictature du rire » diffusé en décembre 2013 sur France 2. Les journalistes de l’émission avaient filmé un extrait du spectacle de Dieudonné en caméra cachée. On a tous vu et entendu : « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. ». 

Dieudonné sera jugé ce mercredi pour « provocation à la haine raciale ». Il est accusé par Radio France d’avoir tenu des propos antisémites sur Patrick Cohen, journaliste à France Inter. Dieudonné  encourt un an de prison et 45.000 euros d’amende.

dieudonne

Le conflit entre les deux hommes a commencé il y a maintenant près de deux ans. Le journaliste de France Inter qui avait publiquement dit qu’il n’inviterait jamais le polémiste devient alors la cible  de Dieudonné qui le mentionne dans son spectacle « Le Mur ».

Apres la diffusion du reportage, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur avait donné instruction aux préfets d’engager des mesures d’interdiction de représentations du spectacle pour risque de « troubles à l’ordre public ». La justice  ayant rejeté les recours de Dieudonné , celui-ci avait finalement présenté une nouvelle version de son spectacle.

Radio France porte alors plainte pour « incitation à la haine raciale » et le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour les propos antisémites visant Patrick Cohen. Le journaliste ne s’est pas constitué partie civile.

La défense de Dieudonné, qui va plaider la relaxe, entend « replacer cette affaire dans son contexte », selon un de ses avocats.

Dieudonné M’bala M’bala est un habitué des prétoires, il a déjà été condamné plusieurs fois  à des peines d’amende pour ses propos antisémites et pas plus tard que début janvier,il avait été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme » pour avoir écrit sur sa page Facebook « Je me sens Charlie Coulibaly ». Il est  d’ailleurs également  convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 4 février prochain.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Il faudrait peut-être essayer d’être complet et ne pas oublier que ce n’était pas seulement le fait de ne peux vouloir inviter Dieudionné qui avait provoquer cette réaction. En effet, Patrick Cohen avait traité Dieudonné (entre autres) de cerveau malade. http://www.bvoltaire.fr/adrienabauzit/patrick-cohen-dresse-la-liste-des-cerveaux-malades,15119

    Bref, pour moi, c’est comme dans une cours de récré. « C’est lui qu’à commencer ». T’es con, non, c est toi. Voilà. C’est tout. Ou est-le procès de Cohen pour insulte (http://fr.wikipedia.org/wiki/Injure) envers Dieudonné?

  2. ON DIRAIT QUE LES GOUVERNEMENT FRANCAIS SON DACCORD AVEC SE MONSTRE HITLERIEN DE DIEUDONE
    ET IL SE FAIT UN GRAND PLAISIR DE SE PRESANTER AU TRIBUNAL ET SE FAIRE RELAXER ENSUITE ET LA PUB LE LUI DONNE DU SUCCET ET ILYA PAS UN QUI A LDES QUOILLES POUR METRE SE DEMON A SA CAGE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here