Des sources libanaises affirment que les forces israéliennes étaient en mesure de cibler le général iranien Mohammed Ali Allah Dadi à  Qneitra grâce au fait que son téléphone était en fonction au moment de l’opération. Les renseignement israéliens auraient été en mesure de traquer l’emplacement du général iranien tué dans une attaque la semaine dernière en Syrie affirme The Daily Star, le journal libanais. Peu après un haut fonctionnaire israelien s’est excusé, sous couvert d’anonymat, auprès de l’Iran, d’avoir bombardé la Syrie et d’avoir tuee le general iranien.

Selon le journal, des sources diplomatiques confirment que le téléphone du général Mohammad Ali-Allah Dadi était allumé  alors qu’il était dans une zone  surveillée de près par les services de renseignement israeliens.  Selon le rapport,  les forces israéliennes avaient réussi à tracker l’emplacement exact du général iranien alors qu’il quittait Damas et se dirigeait  vers le village syrien de Qneitra pour se joindre à un convoi du Hezbollah. Six Iraniens et six agents du Hezbollah  ont été tués dans l’attaque  à la frontière syrienne de dimanche dernier.

Israel_Defense_Forces

Alors qu’Israël se préparait aux retombées, le Ministre de la Défense, Moshe Ya’alon a lancé un message à tous ceux qui envisageraient d’attaquer Israël depuis la Syrie: Israël tiendrait Damas responsable  «de toutes attaques de représailles » depuis le territoire syrien.

Le Hezbollah a déclaré dimanche qu’Israël avait depuis longtemps fait son «choix» en essayant activement de renverser Assad depuis des années. Le Chef adjoint du Hezbollah Na’im Qassem a déclaré vendredi que la collaboration israélienne avec les «hérétiques» était « évidente pour tout le monde,si Israël pense qu’il peut s’en prendre aux Etats tels que le Liban, la Syrie, l’Irak ou la  Palestine, il se trompe. Nous allons poursuivre le Jihad en tout lieu tant qu’il est nécessaire « .

Il semblerait qu’Israël ait ciblé intentionnellement ce général iranien alors pourquoi un haut responsable israélien sous couvert d’anonymat, interrogé  par Reuters, a-t-il  présenté ses excuses pour l’attaque sur le Golan ?

« Israël n’avait pas l’intention de tuer des Iraniens et ignorait qu’ils faisaient partie du convoi, nous nous excusons des dégâts collatéraux « , voila en substance ce qu’a déclaré ce responsable pensant peut-être raviver la compassion du gouvernement iranien.

La pression et la peur  des dirigeants israéliens d’une escalade  de la violence  expliquerait-elle ces excuses?

C’est probable car  un autre conflit violent avec des pertes du côté israélien, à la veille des élections, coûterait cher au Premier ministre Netanyahou, ou alors, il faudrait que la victoire israélienne soit pliée en quelques jours ou même quelques heures

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. La peur commence a prendre vos corps de tromblette lol se qui a était prie de force ne peu revenir que de force vive le djihad vive l’islam vive notre chère Mohamed prophète est vive le Hamas est le hezbollah

Répondre à L’armée syrienne tire sur le Golan, évacuation de la station de Ski du Mont Hermon | Telavivre Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here