Ainsi parlait, non pas Zarathoustra mais Patrick Drahi, un franco-israélo-suisse de 50 ans. Tout compte fait…  Le compte est bon ». Notre homme sait apprécier la vie à sa juste valeur. Il n’est pas le dernier à sortir le nez de ses comptes d’exploitation, lignes de bourse et tout ce qui touche aux affaires pour profiter de sa femme, ses enfants et amis. S’il est un personnage hors du commun côté réussite sociale, c’est un homme tout simple qui revendique de n’avoir ni chauffeur ni grosse voiture, ne pas posséder d’avion mais en louer un chaque fin de semaine pour rejoindre sa famille à Genève, Paris ou Tel-Aviv.

Metro

Sourire espiègle, rire facile, bonhomme super sympathique, portrait rarissime d’un ancien toujours premier de sa classe, pianiste virtuose, on pourrait parfaitement l’imaginer en relation directe avec ses quelques millions de clients grâce à Numéricable dont il est le patron. Mais pas seulement ! Ce serait sans compter les clients de SFR qu’il vient de racheter en avril dernier pour la modique somme de 17 milliards d’euros.
Sa bataille ne fut pas une promenade de santé contre des adversaires pour le moins redoutables de la taille d’un Martin Bouygues ouvertement soutenu par Arnaud Montebourg soi-même, alors ministre du Redressement productif, et par la Caisse des dépôts, mais aussi par des mastodontes du monde économique (J.C.Decaux et F.Pinault entre autres).

Ceci-dit, à peine propriétaire, il exhibe sa nouvelle acquisition dont une des sous-marques « BUZZ MOBILE » dans les couloirs du métro parisien au grand dam de moult blogs dont exemple de l’un d’entre eux INFO PANAMZA

Destinée aux consommateurs d’origine maghrébine, une nouvelle offre de téléphonie mobile est pilotée par le groupe SFR, propriété du milliardaire et « sioniste » autoproclamé Patrick Drahi. » Source  INFO PANAMZA.

Petit retour de quelques années en arrière, je cite : « En 10 ans, il s’est constitué un véritable empire à coup d’achats compulsifs. Présent en France, il a aussi acquis une multitude de câblo-opérateurs au Portugal, au Benelux, en Afrique de l’Est, notamment au Kenya, où il a lancé une offre triple-play. Il a acquis pour 1,1 milliard d’euros la filiale d’Orange en République dominicaine, il possède 76% de l’opérateur Outremer Télécom (Antilles), il est en passe de reprendre l’opérateur réunionnais Mobius… Patrick Drahi s’est lancé parallèlement dans les contenus, en prenant des participations dans plusieurs chaînes thématiques: Ma chaîne sport, Vivolta… »
Source  Huffington Post 

Il ne faudrait pas oublier de mentionner l’achat en Israël de l’opérateur Hot en 2009 par notre Patrick Drahi qui semble une fois de plus avoir la baraka avec lui !

Dans ce tout petit pays où tout le monde connait tout le monde une telle personnalité ne passe pas inaperçue, davantage encore parce ce monsieur a financé une école de musique classique « Keshet Eilon » et qu’il a créé I24News dont il veut faire le CNN israélien. Il semblerait que ce ne soit donc que le début d’une longue série.

D’ailleurs, dernière nouvelle qui vient de tomber  des scripteurs :  Notre patron d’« Altice-Numéricable-SFR » viendrait de s’acheter « Portugal-Télécom » pour 7.4 milliards d’euros. (Un joli petit cadeau pour Hanoukka sans doute !) Il n’empêche !
Patrick Drahi est un milliardaire qui ne cherche pas à impressionner qui que ce soit.  Au volant de sa petite voiture sans chauffeur il fait ses invitations, ses dîners ou réunions de travail dans une pizzeria ou une autre, la plus proche, et déclare à qui veut l’entendre que le Smartphone qu’il vous montre est le plus confortable des bureaux. Une façon de travailler à l’économie qu’il impose à toutes ses agences, des critères qui ont fait beaucoup parler « le Tout Paris des affaires »….

Mais ce monde bien particulier de la finance n’est pas toujours, loin de là, un monde qui incite au rêve alors qu’avec Patrick Drahi, ça donnerait même envie… D’essayer ! Tout parait si facile…Bien de sa personne, apparemment bon fils, bon mari, bon père de famille, bon pianiste, bon gestionnaire (le mot est faible) un tel homme relève du conte de fées.  Où d’un prodige…A tout bien réfléchir rien d’étonnant à cela…Vivre en Israël, même partiellement, c’est communier avec un pays où tout est possible.  N’appelle-t-on pas Israël, « Terre des miracles » ?

par Bely pour Tel-Avvire –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Bonjour

    Je suis surprise que dans l’offre SFR dans les 50 destinations incluses dans le forfait il n’y a pas Israël alors que c’est le cas pour FREE. Je suis cliente SFR depuis très longtemps et j’espérais que P Drahi inclurait cette destination rapidement
    J R

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here