Même le plus long voyage commence par un premier petit pas, depuis ce matin, le niveau de la mer de Galilée se situe à 212,79 mètres au-dessous du niveau de la mer soit un demi-centimètre de plus que la veille.

Lake-Kinneret

Ce dimanche, les fortes pluies dans tout le pays ont laissé leur marque sur la source d’eau principale d’Israël: Le lac de Tibériade (mer de Galilée) a commencé son ascension annuelle hier, pour la première fois en cinq mois.

La hauteur du lac de Tibériade est l’étalon par lequel les quantités d’eau en Israël sont évaluées et le lac de Tibériade a encore une marge de près de 5 mètres avant qu’il n’atteigne son maximum niveau . Chaque centimètre de hauteur d’eau du Kinneret représente 1,7 million de mètres cubes d’eau, environ un tiers des besoins quotidiens nationaux en d’Israël.

Son niveau  maximum se situe à 208,8 mètres sous le niveau de la mer, à ce niveau le barrage de Degania doit être ouvert pour éviter les inondations. À l’inverse, l’Autorité de l’Eau fait son maximum pour prévenir la chute du niveau en dessous de 213 mètres sous le niveau de la mer afin d’éviter une détérioration de la qualité de l’eau.

Le Kinneret fournit près un quart des besoins annuels en eau d’Israël, mais l’industrie du dessalement d’eau de mer est la principale source d’approvisionnement d’eau. Quatre grandes usines de dessalement , à Ashkelon, à Palmachim, à Hadera et à Sorek fournissent actuellement un total de 500 millions de mètres cubes d’eau chaque année. Une nouvelle  usine, à Ashdod fournira  vers le milieu de l’année prochaine, 100 millions de mètres cubes de plus. Et trente autres usines de dessalement, plus petites,  produisent à travers le pays un total de quelque 50 millions de mètres cubes par an.

par Alexandra Mathiot pour -Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here