Des terroristes arabes ont lancé des pierres sur un bus transportant des écoliers à Jérusalem, dans le quartier entourant le Mont des Oliviers, dimanche matin.

 

bus

Aucun blessé n’a été signalé, mais le pare-brise de l’autobus a été endommagé. La police balaie actuellement la région à la recherche des suspects. Les enfants d’Aryeh King, membre du conseil municipal de Jérusalem étaient dans le bus.Ce dernier déplore le manque de sécurité : « La police a arrêté plus de 600 terroristes ces derniers mois » a noté le membre du conseil municipal de la ville et « pourtant rien n’a changé,  trois terroristes masqués ont attaqué aujourd’hui, un bus qui se rendait à la vieille ville « . « Nous avons une force de police conséquente  mais trop peu de dissuasion, » a-t-il poursuivi.  » Il faut établir une présence constante dans les quartiers arabes de Jérusalem ».

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Cet incident se produit juste après que le maire de Jérusalem, Nir Barkat, ai précisé jeudi soir qu’ il fallait sévir pour empêcher troubles et émeutes : «Je tiens à préciser que des mesures sans compromis seront prise contre ceux qui feront preuve de violence de quelque nature qu’elles soient »avait déclaré M. Barkat. « Nous n’accepterons pas que certains jettent des pierres ou des cocktails Molotov sur le tramway ou sur les maisons juives à Jérusalem Est ou tout autre type de violence ». « Nous devons intensifier nos efforts et créer plus de dissuasion contre les émeutiers» a insisté M. Barkat.

Tout le monde est d’accord mais il n’empêche que les attaques terroristes ont augmenté de manière exponentielle ces derniers mois à Jérusalem, on surnomme même le phénomène «l’Intifada silencieuse». L’escalade de la violence continue et s’amplifie depuis juillet dernier et les émeutiers sont de plus en plus jeunes.

par Jeremy Gozlan pour -Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here