Les 45 soldats de l’ONU Fidjiens enlevés du côté syrien du plateau du Golan par les forces rebelles al-Nusra, des islamistes d’Al-Qaïda, vont etre jugés selon la loi de la charia (loi islamique). En effet, Rami Abdul Rahman, le chef de l’ Observatoire syrien pour les droits de l’homme, a annoncé que le commandant d’Al-Nusra aurait déclaré que les 45 soldats de l’ONU seraient  jugés en vertu du « droit divin », selon Asharq Al-Aswat cité par Yedioth Aharonot.

Suivez Tel-Avivre  sur Facebook

al-Nusra

En début de semaine, les rebelles avaient émis trois exigences pour la libération des soldats fidjiens:

1-  d’être purement et simplement retiré de la liste des organisations  terroristes de l’ONU

2 – livraison d’une aide humanitaire sur Damas, la capitale syrienne

3 – l’indemnisation de trois de ses combattants tués dans un échange de tirs avec les agents de l’ONU

En réponse, les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont exigé la « libération immédiate et inconditionnelle » des Fidjiens, dénonçant leurs enlèvements « dans les termes les plus forts ». Le communiqué ajoute que «il ne peut y avoir de justification pour de telles  attaques contre le maintien de la paix des Nations Unies ». Fidji a publié une déclaration similaire pour demander la libération de ses soldats.

72 soldats philippins avaient été encerclés par les forces rebelles mais les deux unités de soldats philippins avaient réussi à échapper aux islamistes la semaine dernière. Rappelons que les Fidjiens et les Philippins font partie de la Force des Nations Unies (FNUOD) créé en 1974 chargées d’observer et de superviser la mise en œuvre d’un accord de désengagement ainsi que de maintenir le cessez-le feu entre les forces syriennes et israéliennes dans le Golan.

La frontière israélo-syrienne a connu de fortes tensions ces derniers jours, les combats entre les forces du président syrien Bachar Al-Assad et les forces rebelles ont parfois débordé.  Hier après-midi les Forces de Défenses Israéliennes ont riposté sur l’armée syrienne en poste lorsqu’un obus de mortier a frappé le territoire israélien. Plusieurs obus de mortier ont été tirés sur le territoire israélien au cours des dernières semaines,  l’armée israélienne a même abattu un drone syrien égaré dans l’espace aérien israélien.

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

6 COMMENTS

  1. c’est clair. Ils sont en plein jihad de guerre.
    Ils se servent de leur « droit divin » pour légitimer
    leurs massacres. Plus que jamais il faut intervenir violemment.

  2. A présent ISRAEL devient incontournable, c’est la seule force capable d’écraser sur le terrain ces “malades mentaux“ qui ne s’expriment que par décapitation. Finalement le monde va comprendre que, dans cette région du monde les Israéliens sont les seuls à faire le poids. Quand aux autres pays, ils sont à mettre à la poubelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here