Le responsable du Hamas au Caire a déclaré que la dernière proposition égyptienne était acceptable, seuls quelques détails sont encore en cours de discussion.

Délégation palestinienne au Caire
Délégation palestinienne au Caire

Après 50 jours de combat depuis le début de l’opération Bordure Protectrice, le Hamas et le DJihad Islamique ont finalement accepté la proposition de cessez-le-feu égyptienne et attendent à présent une réponse d’Israël.

Suivez Tel-Avivre  sur Facebook

« Le nouvel accord égyptien est acceptable, mais nous sommes encore en discussion sur certains détails », a déclaré Abou Marzouk.

La proposition égyptienne appelle à un assouplissement progressif des restrictions sur le commerce et sur les déplacements dans et hors la bande de Gaza. Elle comprend donc l’ouverture du passage de Rafah tant convoitée, ainsi que l’ouverture des passages frontaliers entre Gaza et Israël pour  permettre la circulation de marchandises et matériaux de construction. De plus, la zone de pêche autorisée sera doublée dans un premier temps et pourra être encore étendue par la suite.

« Nous pouvons dire que des négociations sont en cours et que des efforts ont été faits, mais nous n’avont pas encore reçu de réponse d’Israël, la balle est dans son camp » a déclaré lundi soir le porte parole du Hamas, Sami Abu Zuhri.

Un haut responsable israélien a déclaré qu’Israël « n’avait pas encore pris de décision finale. Nous avons rejeté un certain nombre de projets tout au long de la journée. Nous sommes au milieu d’une négociation difficile, nous ne voulons pas leur donner la victoire après tout ce que nous avons vécu ».

Concernant la construction de ports maritime et aérien, les palestiniens ont déclaré être prêts à discuter de la question ultérieurement. « Il est question d’un cessez-le-feu temporaire qui ouvrirait les postes frontaliers pour laisser passer l’aide humanitaire et des matériaux de construction » a déclaré un haut responsable palestinien, ajoutant que les pourparlers s’étendraient dans le mois prochain.

Par Elise Denis pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. TOUT ÇA POUR ÇA ??? Il n est pas possible à Israël de permettre à ces barbares de se réarmer et de construire de nouveaux tunnels grace a l assouplissement des frontières à moins de vouloir se suicider .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here