Des centaines de manifestants, juifs et non juifs, portant des kippots, des étoiles de David et autres symboles, ont défilé dans un quartier musulman de Copenhague, la capitale du Danemark, contre la montée de l’antisémitisme en Europe.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Les rôles se sont inversés et plutôt que des drapeaux israéliens brûlés, c’est la fierté juive qui a été mise en avant par ces centaines de danois qui ont protesté contre l’augmentation alarmante de l’antisémitisme dans leur pays et dans toute l’Europe, en particulier depuis que les forces israéliennes se battent contre les terroristes de Gaza.

Le choix du quartier était provocateur: un ghetto musulman, dû au fait que la grande majorité des attaques anti-juives au Danemark, comme dans les autres pays, ont été faites par des immigrés ou enfants d’immigrés musulmans.

Rasmus Yarlov, conseiller municipal de Copenhague, a rejoint le mouvement en annonçant que la situation au Danemark est si préoccupantee que les juifs sont forcés de cacher leur identité pour éviter d’être attaqués.

« Nous devons montrer que les symboles juifs et les vêtements juifs sont aussi la fierté de Copenhague. Ceux qui portent une étoile de David devraient pouvoir se déplacer librement. » a-t-il dit. Et oui, ils le devraient. Mais visiblement ce n’est plus le cas avec le début de l’occupation islamique de la capitale du Danemark, et devrait-on dire, dans de nombreuses capitales d’Europe.

Pendant ce temps, une autre manifestation a eu lieu, par des contre-manifestants, ne faisant pas la différence entre un « juif » et « le gouvernement israélien », agitant des drapeaux de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine) et faisant parfois le salut nazi, à l’image des terroristes du Hamas. Une manifestante a déclaré “ces gens soutiennent le génocide palestinien, c’est inacceptable”

De son côté, le chef de la communauté juive Jonatan Sousa a fortement rejeté l’affirmation selon laquelle cette manifestation était provocatrice.

“Je ne fais rien de mal, ici je devrais avoir peur, peur de marcher avec des symboles juifs. C’est ça la provocation.”

Par Elise Denis pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. voici un exemple il faudrais que les juif europein en face de meme
    et il ne faut surtout pas avoir peur des chiens si vous ne vouliez pas qui vous mangent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here