Un magasin de la filiale Sainsbury à Londres a retiré la nourriture casher de ses rayons par crainte d’une attaque de manifestants anti-Israëliens.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Samedi, des manifestants anti-israéliens ont saccagé un magasin Tesco à Hodge Hill dans le centre de Londres, en agitant les drapeaux de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine), lançant des produits sur le sol et forçant la fermeture de l’établissement. Ce n’est pas l’unique manifestation du genre, plusieurs manifestations ont été signalées devant d’autres magasins en Grande Bretagne.

Suite à ces attaques, le directeur de la succursale Sainsbury à ordonné samedi après midi le retrait de la section casher de son magasin, alors que des manifestants appelaient à un boycott des produits israélien. Un geste qui a provoqué la colère des réseaux sociaux sur lesquels ont été publiés des photos d’un rayon casher totalement vide.

Colin Appleby, qui a pris la photo, a déclaré que certains produits du rayon provenaient de Pologne et du Royaume-Uni et qu’il s’agissait clairement d’un acte antisémite, mais un membre du personnel a défendu la décision en disant “Nous soutenons la libération de Gaza.”.

L’ancien député conservateur Louise Mensch a accusé Sainsbury de racisme en écrivant sur Twitter: “ Le casher est la nourriture JUIVE, Israël est un PAYS, comment osez vous assimiler la nourriture juive à Israël !”

Un utilisateur de Facebook, Gavin Platman, a déclaré que le mouvement dépassait la limite entre déclaration politique et crime de haine. Il écrit: “Vous ne faite pas une déclaration politique contre Israël mais vous visez un groupe fondé sur une race. Je suppose que vous allez également retirer la nourriture halal en signe de protestation contre les massacres des Yédizis par l’Etat Islamique ? De toute évidence, non.”

Le journaliste Jonathan Sacerdot a appelé Sainsbury dimanche afin de comprendre pourquoi les produits cashers ont été retirés des rayons sous le simple prétexte que des manifestaient pourraient “les jeter dans le magasin”.

“Est-ce une réaction sensée d’enlever tous les produits cashers en réponse à une manifestation violente plutôt que de mettre un terme à la manifestation violente ? Vais-je  balancer tous les produits halal de vos rayons, allez-vous les retirer ?”

“Bien sur que non”, a répondu l’opérateur de Sainsbury, refusant de justifier pourquoi les produits halal ne seraient pas retirés face à une menace identique.

Un porte-parole de Sainsbury a annoncé que la nourriture serait reinstallée “dès que possible”, et nie totalement le racisme évident de la décision prise par le supermarché.

Par Elise Denis pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

7 COMMENTS

  1. Quel est le probleme?Il faut laisser toute la place au hallal car la clientelle devient majoritairement muzz , les autres ou les restes de la population s en accommoderont, il vaut mieux manger hallal de de crever de faim .

    • Pas « de faim », « de crever », tout simplement ! Car c’est bien ce type de menaces dont sont coutumiers ces pauvres et si gentils antisém… Oups, pardon… antisionistes.

      • Ils les répètent à tout va, c’est leur seule manière de faire avancer leur cause injustifiable… Ils menacent la vie de ceux (et leurs proches) qui ne veulent pas boycotter Israël, ils menacent la vie de ceux qui soutiennent ouvertement Israël ou simplement ceux qui portent une kippa, quand ils ne les tuent pas, tout simplement. Ils sont si adorables ces antijuifs !

        • Je vois bien un article un jour « Londres : Un magasin accroche des drapeaux nazis et place des vigiles au bras tendu à l’accueil… « pour soutenir Gaza » selon Telavivre ou « le temps que passe le cortège d’une manifestation néo-nazie » !

          Car la suppression des produits cacher (donc juifs, pas forcément israéliens, et même s’ils l’étaient, ce serait tout aussi scandaleux !) fait directement écho aux appels au boycott des magasins et produits juifs dans l’Allemagne nazie !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here