Le drapeau de l’Etat islamique est hissé en Hollande

Des insultes à l’égard des juifs sont scandés, le drapeau noir de l’Etat islamique est hissé, c’est la dure réalité d’une manifestation autorisée par le gouvernement néerlandais à la Haye.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

“Mort aux juifs”, chante la foule, agitant les drapeaux noirs. Le rassemblement a eu lieu en Holldande et semble être la première manifestation de soutien en Europe occidentale du ISIS, l’état islamique.

Les manifestants, descendants d’immigrés musulmans hurlent leur mécontentement: “Nous sommes marocains”, “Les français tuent les marocains mais ils ne les ont pas tous tués, et les petits enfants des survivants protesteront contre l’occident, l’Amérique et les juifs !”. Le visage couvert avec des foulards ou des cagoules palestiniennes, les manifestants déversent leur haine: “Celui qui ne saute pas est un juif”, une insulte pour ces jeunes qui, d’un seul bond, ont exécuté la consigne, criant en arabe “Mort aux juifs !”

La manifestation de jeudi dernier destinée à défendre les victimes palestiniennes de Gaza s’est rapidement transformée en théâtre de haine ciblant Israël, arborant des pancartes signées “sionisme = nazisme”. Si le spectacle d’une révolte antisémite et antisionisme est devenu commun dans les manifs européennes, l’apparition du drapeau de l’Etat islamique est toutefois inédit.

Comme tous les rassemblements dans les communes néerlandaises, celle ci nécessitait l’autorisation du conseil municipal, ce qui soulève quelques interrogations quant à  l’ignorance du maire concernant un quelconque lien entre l’Etat islamique et la manifestation qu’il a approuvé.

Ahmed Marcouch, un ancien policier, membre du Parti travailliste néerlandais et qui siège au comité de la sécurité et de la justice du parlement, fait parti de ceux qui n’ont pas hésité à critiquer le gouvernement pour cette « démonstration intolérable”.

Mais le peuple néerlandais n’est pas le seul inquiet. Dans une lettre destinée au premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, Shimon Samuels du Centre Simon Wiesenthal relate les préoccupations de la communauté juive lorsqu’elle découvre  ces manifestations racistes en soutien à la cause qu’on appelle « Etat islamique », qui s’oppose à toute forme de démocratie. Il demande également à ce que les prochains événements de ce genre soit interdits.

L’antisémitisme en Europe a augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières semaines, principalement alimenté par des extrémistes musulmans qui ont utilisé l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza comme un tremplin d’incitation à la violence.

Hier, les autorités italiennes ont annoncé l’expulsion d’un imam d’origine marocaine qui a appelé à «tuer les juifs» .

La France, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique et le Royaume-Uni sont quelques-uns des autres pays européens où des attaques antisémites de grande envergure ont eu lieu. En Europe de l’Est, certains groupes d’extrême droite tels que le parti Jobbik en Hongrie (qui lui-même a flirté avec les groupes islamistes dans le cadre d’un « front commun » contre Israël) ont eux-mêmes cherché à utiliser le sentiment pro-Gaza pour alimenter l’anti-sionisme et la haine antisémite.

par Déborah Dherry pour -Tel-Avivre –

Print Friendly

3 Responses to Le drapeau de l’Etat islamique est hissé en Hollande

  1. Pingback: Le drapeau de l’Etat islamique est hissé en Hollande » Savoir ou se faire avoir

  2. Pingback: Le drapeau de l’Etat islamique est hissé en Hollande lors d’une manifestation autorisée | Francaisdefrance's Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *