Une journaliste finlandaise a confirmé face caméra que l’hôpital Shifa à Gaza était une base de lancement de roquettes.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Roquettes tirées depuis des zones d'habitation à Gaza.
Roquettes tirées depuis des zones d’habitations à Gaza.

Depuis le début de l’opération “Bordure Protectrice”, les troupes israéliennes justifient leurs tirs par la stratégique coutume palestinienne d’utiliser des boucliers humains. Cependant, même si nous savions que le Hamas se servait des écoles et des hôpitaux de Gaza pour cacher des armes et lancer des obus, aucun témoignage d’aucun journaliste n’avait été rapportée jusqu’à présent.

Ce n’est désormais plus une simple supposition. La journaliste Helsingin Sanomat qui donnait un rapport de l’hôpital, a affirmé qu’une roquette avait bien été tirée sur Israël depuis le parking de l’établissement.

« Vraiment, ça s’est passé tout près, le bruit était vraiment fort. C’est vrai, des roquettes sont lancées d’ici, de l’hôpital sur Israël », a-t-elle attesté.

Dans un premier temps, l’UNRWA – Agence des Nations unies pour la Soutien et le Travail – a accusé Israël d’avoir tiré sur l’hôpital Shifa, causant la mort d’une douzaine de gazaouis. Mais il a été révélé plus tard que c’était un Hamas Fajr-5, une ogive de 100kg de fabrication iranienne destinée à Israël qui avait frappé l’hôpital.

par Maeva Tibi pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here