Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon s’est alarmé de la découverte de roquettes pour la seconde fois ce mercredi dans une école de Gaza gérée par l’UNRWA

il a exprimé son son indignation face à la mise en place des armes dans une école administrée par l’ONU », dans un communiqué des Nations Unies. L’UNRWA abritait 102 000 personnes dans 69 de ses écoles.
«Ce faisant, les responsables du Hamas transforment les écoles en cibles militaires potentielles, et mettent en danger la vie d’enfants innocents, celles des employés des Nations Unies travaillant dans ces établissements et ceux qui utilisent les écoles de l’ONU comme logement, » indique le communiqué.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here