L’Office de secours et de travaux des Nations unies (UNRWA) a découvert, pour la deuxième fois au cours de la guerre actuelle à Gaza, des roquettes du Hamas cachées dans une de ses écoles. L’UNRWA a déclaré avoir découvert,  dans le cadre de l’inspection régulière de ses locaux, des roquettes cachées dans une école dans la bande de Gaza.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

 

unwra

A la suite de la  découverte, le personnel de l’UNRWA les a réquisitionné  et est en mesure de confirmer le nombre exact de roquettes. L’école est située entre deux autres écoles de l’UNRWA qui abrite chacune 1 500 personnes .

«L’UNRWA condamne fermement et sans ambiguïté le ou les groupes responsables de cette violation flagrante de ses locaux en vertu du droit international ». L’agence a indiqué qu’elle avait  immédiatement informé les parties concernées et poursuivait  toutes les mesures possibles pour l’élimination des ces armes afin de préserver la sécurité de l’école. « UNRWA  enquêtera de manière  approfondie sur les circonstances entourant cet incident » a -t-elle dit. «L’UNRWA a renforcé et continuera de mettre en œuvre des procédures draconiennes  pour maintenir la neutralité de tous ses locaux, y compris une politique stricte concernant les armes et des contrôles réguliers de ses installations, afin de s’assurer de leurs utilisations à des fins uniquement humanitaires. »

Le ministre des Affaires étrangères du Canada a appelé mardi l’ Organisation des Nations Unies (ONU) concernant les découvertes de caches d’armes dans les écoles : « J’ai été consterné d’entendre des rapports, sur les stocks de roquettes dans une école gérée par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) à Gaza », a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird, selon l’AFP. « Encore plus consternant les fonctionnaires des Nations Unies ont retournés ces armes au Hamas (que le Canada designe comme une organisation terroriste)» a -t-il précisé.

«Le Canada demande sans équivoque aux Nations Unies de lancer immédiatement une enquête indépendante pour établir les faits reliant ces rapports. Le Canada appelle également les Nations Unies à veiller à ce que dans une seconde étape, aucune roquette ne soit retourné au Hamas », a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères.
Les fonctionnaires de l’ONU avaient déjà annoncé la découverte d’armes, 20 roquettes cachées dans une école de  la bande de Gaza la semaine dernière. Ils avaient  condamné l’incident comme une «violation flagrante» du droit international, et avaient  déclaré que les roquettes avaient été réquisitionnées et les différentes «parties» informées. Cependant, il a été rapporté plus tard qu’au lieu de détruire les roquettes, le personnel de l’UNRWA les avaient aimablement rendu au  Hamas.

De surcroit, l’organisation de l’ONU avait refusé la demande israélienne de livrer une photo des armes qui  aurait aidé Israël à prouver que le Hamas utilise les institutions civiles pour stocker des armes et lancer des attaques.

par Julie Lombroso pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Ils doivent êtres atteints de cécité et de surdité pour ne pas les avoir vus rentrer, de qui ce fout cette tentacule de la poubelle onu ? ? ? Prendrez ils les gens pour des imbéciles? l’unrwra est à cent pour cent complice du hamas comme elle le fut avec le hezbollah ce n’est pas une nouveauté.

Répondre à sagiv Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here